BFM Business

One Nation, le centre commercial qui promet des prix plus bas que le net

Avec ses marques de luxe à prix cassé, One Nation compte bien attirer les touristes visitant le château de Versailles.

Avec ses marques de luxe à prix cassé, One Nation compte bien attirer les touristes visitant le château de Versailles. - -

C'est à Clayes-sous-Bois, près de Versailles, qu'ouvre ce 4 décembre un centre commercial proposant des marques de luxe à prix cassés. Objectif: attirer les touristes mais aussi les clients de l'ouest parisien à fort pouvoir d'achat.

One Nation, un centre commercial d'un nouveau genre, ouvre ses portes ce mercredi 4 décembre. "On regroupe de très belles marques, de luxe, de mode. En fait elles vendent des produits de l'année dernière, comme beaucoup de commerces le font. Et il se trouve qu'il y a un décrochage de prix d'environ 30%", explique Hubert de Malherbe, le designer qui a signé le projet. "Les prix sont inférieurs à ceux d'internet ", a-t-il souligné sur BFMBusiness ce 4 décembre.

Certaines enseignes ouvrent pour la première fois leur outlet. C'est le cas de Rossignol, Armani, Lamarthe ou encore Cacharel et Zadig&Voltaire. "Dans un centre commercial aujourd'hui, vous retrouvez 90% des marques qui sont chez le voisin. Là, c'est plein de surprises, des marques qui sont inédites en France, comme cette marque coréenne qui s'appelle Louis XIV et qui fait de la maroquinerie", s'enthousiasme Hubert de Malherbe.

Des services adaptés aux touristes étrangers

Le groupe familial Catinvest a investi 110 millions d'euros dans ce centre commercial à l'architecture soignée, qui n'a rien à voir avec un magasin d'usine. Tout a été fait pour rendre la visite agréable pour le client, malgré les prix tirés.

Le centre commercial est implanté à Clayes-sous-Bois et mise sur la proximité de Versailles pour attirer une clientèle bien ciblée: celles des 4 millions de touristes qui visitent le château. Il s'agit donc de convaincre les tours opérateurs de faire un détour par One Nation.

Pour cela, Catinvest a prévu un espace restauration pour faire déjeuner les touristes après la visite du château. Les étrangers peuvent également faire détaxer leurs achats sur place ou se faire aider d'un "personal shopper "multilingues sur demande. Et pour ceux qui veulent zapper l'étape culturelle, une navette sera directe depuis Opéra en mars prochain.

Mais le centre commercial mise aussi sur la clientèle de l'ouest parisien. "Ses 11 millions d'habitants ont un fort pouvoir d'achat, puisque leurs revenus sont 2 fois supérieurs à la moyenne nationale" a souligné Hubert de Malherbe.

C.C. et Hélène Cornet