BFM Business

Naturalia élargit sa cible

Naturalia vise une clientèle urbaine à fort pouvoir d'achat

Naturalia vise une clientèle urbaine à fort pouvoir d'achat - -

Face à l’essoufflement du marché bio, Naturalia tente de capter de nouveaux acheteurs. L’enseigne veut devenir le magasin de proximité bio.

Le bio montre des signes d'essoufflement. L'agence officielle de promotion de l'agriculture biologique présente le bilan de l'année 2012 ce mercredi 6 février. Les ventes seraient toujours en progression, autour de 5% en 2012. Mais c'est deux fois moins que les années précédentes (+11% en 2011).

Du coup, les distributeurs tentent d'attirer une nouvelle clientèle. C'est le cas de Naturalia, troisième enseigne du secteur.

Devenir un magasin de proximité

Naturalia va franchir le seuil des 80 magasins cette année, pratiquement tous implantés à Paris ou dans la région parisienne. L'enseigne veut profiter de ce maillage assez serré de la capitale pour devenir un peu comme le magasin de proximité bio des parisiens. Naturalia ne veut plus se contenter d'être une enseigne pour bio-addicts de la première heure.

L'idée est de toucher plus large, une clientèle urbaine à fort pouvoir d'achat. Celle de Monoprix par exemple, qui a racheté Naturalia en 2008. Relookage du logo, rénovation des magasins et surtout une signalétique claire à destination des non-initiés.

Naturalia cherche à se démarquer alors que le bio envahi les rayons des hypermarchés. Aujourd'hui, la moitié des produits bio achetée en grande surface est sous marque MDD. Auchan a ouvert l'an passé un hyper entièrement dédié au bio. Dans le hard discount, Dia a étendu le nombre de références à son nom.

Hélène Cornet