BFM Business

Les soldes n'ont pas permis le sursaut attendu par le commerce

La première semaine des soldes est mauvaise avec un chiffre d'affaires en repli de -20 à -25% par rapport à l'an passé.

Les soldes ne permettront pas de rattraper l'activité perdue avec le confinement. C'est désormais une certitude. La première semaine des soldes est mauvaise avec un chiffre d'affaires en repli de -20 à -25% par rapport à l'an passé.

Cette estimation de l'alliance du commerce note néanmoins un bon taux de transformation. C'est à dire que les clients qui entrent en boutique en sortent généralement avec des achats.

Mauvais timing

Pointé du doigt, le décalage des soldes cette année qui coïncide avec le début des vacances. En juin, on était déjà sur le même rythme avec un chiffre d'affaires de l'ordre de -24% pour les franchisés, selon l'Institut français de la mode. Preuve que les soldes n'ont pas permis le sursaut attendu.

Qu'importe pour la fédération nationale de l'habillement qui militait pour ce report des soldes (alors que certains professionnels plaidaient eux pour une annulation).

Les boutiques indépendantes ont pu récupérer ainsi un peu de marge de l'ordre de 11% durant les semaines précédentes. La fédération qui serait favorable pour continuer sur ce calendrier par la suite.

OC et Hélène Cornet