BFM Business

Les sodas "light" n'ont plus la cote aux Etats-Unis

Les ventes de "diet sodas" ont baissé de 7% sur un an.

Les ventes de "diet sodas" ont baissé de 7% sur un an. - -

Les Américains sont de plus en plus méfiants sur la composition de ces boissons allégées. Résultat: depuis un an, leurs ventes ont baissé de 7%.

Aux Etats-Unis, les consommateurs semblent se méfier de plus en plus des boissons gazeuses allégées. Les derniers chiffres montrent en effet une baisse sensible des ventes pour les produits qu’on dit "light" ou "diet".

Les Américains boivent moins de sodas, on le savait. Mais ils boivent encore moins de "diet sodas", ces boissons allégées à zéro calories. Depuis un an les ventes de soda ont baissé de 2%, les ventes de "diet soda" de 7%. Le PDG de Pepsi a d'ailleurs déclaré: "nous avons affaire à un changement radical des habitudes de consommations."

Coca et Pepsi cherchent la parade

Principale raison de cette désaffection: la méfiance à l’égard des édulcorants qui remplacent le sucre: l’aspartame, le sucralose et l’acésulfame-potassium. Les autorités de santé répètent que ces produits sont sans danger, mais la communauté scientifique est partagée, parlant de risque d’obésité.

En outre,le web regorge de sites où l’on explique qu’il faut arrêter les "diet soda". Résultat: 50% des moins de 35 ans pensent aujourd’hui que l’aspartame est mauvais pour la santé.

Coca, Pepsi et les autres cherchent donc à toute vitesse de nouveaux édulcorants dits naturels comme le stevia, déjà utilisé en Amérique du Sud et bientôt peut-être aux Etats-Unis.

Jean Bernard Cadier