BFM Business

Les Quick vont pouvoir devenir des Burger King (sauf en Corse)

L'opération annoncée en septembre dernier vient d'être autorisée par l'Autorité de la concurrence.

L'opération annoncée en septembre dernier vient d'être autorisée par l'Autorité de la concurrence. - THOMAS SAMSON / AFP

L'Autorité de la concurrence vient d'autoriser la chaîne de fast-food Burger King à racheter son concurrent Quick. L'Américain devra cependant céder son restaurant corse car la concurrence y est trop faible.

Burger King va bien avaler Quick. L'opération annoncée en septembre dernier par le groupe Bertrand (actionnaire majoritaire de Burger King en France) vient d'être autorisée par l'Autorité de la concurrence. 

"Après un examen détaillé, l'Autorité constate que sur la quasi-totalité du territoire l'opération n'est pas susceptible de porter atteinte à la concurrence, compte tenu de la présence d'un nombre suffisant de concurrents partout où l'opération entraîne des chevauchements d'activités", explique-t-elle dans un communiqué.

Le marché de la restauration rapide "à l'anglo-saxonne" comme le définit l'Autorité a suffisamment d'acteurs (Mc Donald's, KFC, Quick, Burger King et Subway) pour que ce rapprochement ne nuise pas à la concurrence.

Le nouvel ensemble sera à la tête de 350 restaurants. Mais Burger King n'a pas encore communiqué sur sa stratégie en ce qui concerne les changements d'enseigne. Combien de Quick vont passer sous enseigne Burger King et à quelle échéance? La chaîne américaine comptait atteindre les 100 restaurants d'ici la fin 2016. Soit 70 de plus qu'aujourd'hui. Mais ce chiffre avait été communiqué avant l'annonce du rachat de Quick, et sera certainement revu à la hausse.

Une risque de monopole à Ajaccio

Si Burger King peut reprendre les Quick, il devra néanmoins céder celui d'Ajaccio sous peine de créer une situation de monopole. "Aucun établissement des enseignes Mc Donald's, KFC ou Subway n'est présent sur ce territoire, constate l'Autorité. L'entrée en octobre 2015 de Burger King sur le marché ajaccien de la restauration rapide à l'anglo-saxonne a permis de stimuler la concurrence dans une zone jusqu'à présent largement dominée par Quick". Burger King France s'est donc engagé à mettre un terme au contrat de franchise liant l'exploitant du restaurant Quick d'Ajaccio. Ce dernier pourra ainsi rejoindre une autre enseigne et animer la concurrence sur le marché de la restauration rapide à l'anglo-saxonne.

Frédéric Bianchi