BFM Business

Les pulls en cachemire Eric Bompard bientôt vendus

Le groupe Eric Bompard écoule 500.000 pièces en cachemire par an.

Le groupe Eric Bompard écoule 500.000 pièces en cachemire par an. - Eric Bompard

Le numéro un européen du cachemire négocie sa reprise par un groupe d'investisseurs réunissant Xavier Marie, le fondateur de Maisons du monde, Apax Partners et Bpifrance. La société serait valorisée 130 millions d'euros.

Le groupe familial Eric Bompard va bientôt changer de mains. Créé en 1985, le numéro un européen du cachemire est entré en négociations exclusives pour être repris par Xavier Marie, fondateur de Maisons du monde, Apax Partners et Bpifrance. La transaction pourrait être finalisée au cours du 1er trimestre 2018.

Une fois finalisé l'accord de reprise, le consortium acheteur "devrait être majoritaire au capital avec Xavier Marie qui aura une part plus importante. La famille Bompard a prévu de réinvestir au côté de ses nouveaux partenaires, de façon minoritaire", a expliqué Apax Partners.

Cette reprise a pour buts premiers de renforcer la présence internationale du groupe de textile et d’accélérer le développement de l'e-commerce, lequel ne représenterait qu'un peu plus de 10% des ventes. Le montant de l'opération de reprise valoriserait cette ETI (entreprise de taille intermédiaire) familiale, près de 130 millions d'euros, selon Le Figaro.

Le fondateur de Maisons du monde investit dans la mode

Actuellement, les ventes du groupe Eric Bompard s'élèvent à 500.000 pièces par an pour un chiffre d'affaires total de 90 millions d'euros. Son réseau en propre compte 56 boutiques dont un vaisseau amiral sur les Champs-Élysées à Paris et une douzaine de points de vente à l'étranger.

En tête des investisseurs candidats à la reprise de cette ETI familiale, Xavier Marie a fait fortune grâce à l'enseigne Maisons du monde qu'il a créée en 1996 pour en faire un groupe comptant 6700 salariés. Il a cédé ses parts au moment de son introduction à la Bourse de Paris en mai 2016. Ses autres investissements dans la mode concernent notamment les vêtements pour enfants Bonton et la griffe de prêt-à-porter Paule Ka.

Frédéric Bergé