BFM Business

Les mutuelles moins chères pour les petits revenus

L'aide à la complémentaire santé bénéficie à 1,2 million de personnes

L'aide à la complémentaire santé bénéficie à 1,2 million de personnes - Joe Raedle Getty Images North America

La nouvelle mouture de l'aide à la complémentaire santé, qui concerne 1,2 million de personnes, devrait permettre des économies considérables à ses bénéficiaires, selon une étude de la Drees, citée par Le Parisien ce mardi 14 avril.

Des économies en vue pour plus d'un million de personnes. A partir du 1er juillet prochain, une nouvelle version de l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) va entrer en vigueur.

Cette allocation prend la forme d'un soutien financier pour les personnes aux revenus modestes (11.670 euros par an pour une personne seule et 17.505 euros pour deux personnes) souhaitant bénéficier d'une mutuelle santé. Dans la nouvelle mouture de cette aide, une version simplifiée va être proposée aux 1,2 million de bénéficiaires.

"Jusqu’ici, chaque bénéficiaire recevait un chèque à présenter à l’organisme complémentaire sélectionné par ses soins parmi les centaines de mutuelles, d’institutions de prévoyance ou de compagnies d’assurance existantes, en choisissant parmi les niveaux de garantie des nombreux contrats existant sur le marché", rappelle le ministère de la Santé.

10 contrats sélectionnés

Désormais, plutôt que de les laisser se noyer dans un océan de contrats, la nouvelle version de l'ACS ne retient que 10 contrats qui seront sélectionnés via un appel d'offre. Objectif: simplifier la vie des allocataires. La liste des 10 contrats sélectionnés a ainsi été publiée samedi 11 avril par le gouvernement au Journal officiel.

L'exécutif assure avoir pris les dix meilleures offres en termes de rapport qualité-prix, assurant qu'ils permettront de "baisser significativement" le coût des complémentaires santé. Ce qui serait effectivement le cas, si l'on en croit les résultats d'une étude de la DREES, la direction des statistiques du ministère de la Santé, citée ce mardi 14 avril par Le Parisien.

En somme, les budgets mutuelles baisseraient de 15 à 40% selon les cas, rapporte le quotidien. Ainsi le coût moyen d'une complémentaire santé s'élevait à 765 euros par an pour les bénéficiaires de l'ACS.

Or les trois contrats les moins chers proposent une offre à 581 euros. "Pour un retraité de 80 ans, la facture pourra même chuter de 1.087 euros/an aujourd'hui à 554 euros demain, pour la nouvelle offre comparable", écrit Le Parisien. Une famille typique, avec un couple et des enfants, économiserait elle 674 euros par an, en optant pour un contrat "intermédiaire".

J.M.