BFM Business

Les ménages recommencent à consommer

Les ménages ont consommé au premier trimestre.

Les ménages ont consommé au premier trimestre. - Philippe Huguen - AFP

Au premier trimestre, les dépenses de consommation des ménages en biens ont progressé de 1,6%.  Ils ont par exemple acheté davantage de voitures et de vêtements.

Les ménages français consomment à nouveau. Les dépenses de consommation des ménages en biens ont progressé de 1,6% au premier trimestre 2015, par rapport au trimestre précédent, selon les chiffres de l'Insee publiés ce 30 avril. Sur l'ensemble de l'année 2014, les dépenses de consommation en biens avaient reculé de 0,2%.

Cette augmentation au premier trimestre 2015, liée à une hausse de la consommation d'énergie et de biens durables, cache néanmoins en mars le premier repli mensuel en mars (-0,6%), en raison d'une chute des dépenses d'énergie, a précisé dans un communiqué l'Institut national de la statistique et des études économiques.

La consommation en biens qui avait été annoncée quasi stable en février (+0,1%) par rapport à janvier a été révisée par l'Insee à la hausse (+0,2%). A l'inverse, celle de janvier a été révisée à la baisse, passant de +0,7% à +0,6% par rapport à décembre.

La consommation d'énergie bondit sur le trimestre

La consommation des ménages en énergie a fléchi en mars de 3,2% après trois mois de hausse continue, avec une nette contraction des dépenses en fioul, en électricité et en gaz. En revanche, sur l'ensemble du trimestre, la consommation d'énergie a bondi de 4,4% par rapport au dernier trimestre 2014.

La consommation des ménages en biens durables (équipements de logement, automobiles) s'est de plus accélérée au premier trimestre (+1,8% après +0,5%) surtout en raison des achats d'automobile (+2,5%). En mars elle a augmenté de 1% après une stabilité en février. Les achats de textile, habillement et cuir se sont également accélérés au premier trimestre (+2,8%) malgré un repli de 3,3% en mars.

Selon l'Insee, les dépenses en autres biens fabriqués ont accéléré au premier trimestre (+1,1%) et sont restées stables en mars (+0,1%) La consommation alimentaire enfin a connu un léger rebond en mars (+0,2%), du fait selon l'Insee des dépenses en tabac, mais est restée quasiment stable (+0,1%) au premier trimestre.

D. L. avec AFP