BFM Business

Les marques veulent des égéries de plus en plus connectées

Kanye West prête son image à Adidas.

Kanye West prête son image à Adidas. - Patrick Kovarik - AFP

Plus une célébrité a des followers sur Twitter, plus les marques lui courront après. En effet, une star connectée offre une visibilité sans égale.

Les marques veulent aussi s'afficher sur les célébrités. Une stratégie payante : elles offrent une visibilité sans égale. Lexis Nexis BIS et la revue Challenges ont établi le palmarès des égéries les plus rentables pour les marques.

Pour rentrer dans le classement, le physique ne fait pas tout. Leur influence numérique est déterminante. Cela peut même se résumer par "dis-moi combien tu as de followers, je te dirai combien tu vaux".

La preuve: en tête du classement le rappeur et homme d'affaires américain Kanye West, qui prête son image à Adidas. Il n'est pas le plus suivi par les internautes, seulement 12 millions d'abonnés sur Twitter. Mais il fait partie des personnalités qui ont le plus d'influence sur leur époque, selon le magazine Time.

Justin Bieber en deuxième place

La deuxième place revient au chanteur canadien Justin Bieber et ses 63 millions d'abonnés sur Twitter. Il a posé en caleçon pour Calvin Klein en janvier.

Bref, pour les marques, la star idéale est ultra connectée : elle tweete, poste des photos sur Instagram, et fait parler d'elle.

Et cette stratégie digitale est décidément très en vogue. Pour le Festival de Cannes, L'Oréal a donné une tablette à chacune de ses 25 égéries. L'objectif est de partager au maximum leur quotidien de star, sans oublier de citer L'Oréal bien sûr.

Lucie Bras