BFM Business

Les Français ont boudé les soldes d'hiver

Les commerçants indépendants enregistrent une baisse de leur activité, entre -5% et -10%

Les commerçants indépendants enregistrent une baisse de leur activité, entre -5% et -10% - -

Les soldes d'hiver se terminent demain, mardi 11 février. Mais les commerçants ont déjà fait leur compte et en tirent un bilan négatif. Certaines boutiques ont même enregistré une baisse de leur activité pouvant aller jusqu'à 10% sur cette période.

Cette année, les Français ont boudé les soldes d'hiver. A la veille de la clôture, qui est fixée au mardi 11 février, le bilan est négatif: conjoncture, météo, ventes privées, rien n'a aidé à relancer la machine. 22% des commerçants en Ile-de-France estiment qu'ils n'ont pas fait en janvier plus de chiffre d'affaires qu'un mois normal.

Les commerçants indépendants enregistrent une baisse de leur activité, entre -5% et -10%. Même les enseignes de mode très connues comme Zara et H&M finissent les soldes sur une note stable. Seuls les grands magasins ont connu encore une fois une croissance à deux chiffres.

Supprimer les soldes flottants

Les explications sont multiples. La météo plutôt douce n'a pas incité les clients à acheter des doudounes en fin de saison. Les Français ont également dû faire de très nets arbitrages en faveur des produits réellement nécessaires. Enfin, les clients recherchent en permanence des petits prix sur le net et n'attendent plus les soldes.

Pour tenter de redynamiser la période, la loi Pinel, en discussion à l'Assemblée nationale, propose de supprimer les soldes flottants. Ces derniers sont accusés de provoquer plus de confusion qu'autre chose. La future loi propose également de rallonger les soldes d'une semaine.

Hélène Cornet