BFM Business

Les conseils pour planter un arbre fruitier en motte

Planter avec succès un arbre en motte nécessite de suivre plusieurs étapes. Anticiper, connaître les techniques et procéder à l’implantation dans son jardin: voici quelques conseils pour comprendre cette opération délicate.

Une technique spécifique est requise pour l’implantation d’un arbre en motte au jardin. L’emplacement tout d’abord: celui-ci doit être ensoleillé et dégagé, en fonction de la taille adulte de l’arbre. La période où planter ensuite: l’automne est la saison idéale.

Le trou qui reçoit la motte et auquel on ajoute du compost doit faire au minimum trois fois la taille de cette dernière. Il est aussi possible d’enterrer la motte directement avec la tontine biodégradable qui la solidarise et laisse passer les racines.

Le positionnement de l’arbre est à allouer au point de greffe, qui doit rester hors de terre. Pour maintenir l’arbre droit et une pousse normale, prévoir un tuteur avec des attaches en caoutchouc qui protège le sujet (notamment pour les arbres de grande taille).

Optimiser la pollinisation, et donc la qualité des récoltes, est possible en regroupant dans une même zone des arbres de la même espèce mais de variétés différentes. Pour l’entretien, deux types de tailles se succèdent lors des 4 à 5 ans nécessaires pour voir les premières récoltes. La taille de formation, qui va donner la forme de l’arbre, puis la taille de fructification pour un impact positif sur la qualité des récoltes.

Q.D.