BFM Business

Leroy Merlin échappe à une amende salée pour une erreur d'étiquette

L'amende aurait représenté 40% du chiffre d'affaires de Leroy Merlin

L'amende aurait représenté 40% du chiffre d'affaires de Leroy Merlin - Alain Jocard - AFP

Le groupe nordiste risquait une amende de plus de 2,6 milliards d'euros pour avoir oublié d'indiquer le marquage CE sur des tubes de mastic Axton. Des poursuites finalement annulées par le tribunal de police de Lille.

L'histoire se finit bien pour Leroy Merlin. L'enseigne nordiste de bricolage risquait une amende d'un énorme montant de 2,665 milliards d'euros tout simplement pour avoir oublié d'étiqueter des tubes de mastic Axton avec le marquage CE.

En effet, lors de contrôles effectués dans des magasins du Nord de la France, des inspecteurs de la direction départementale pour la protection des populations ont repéré qu'il manquait ce marquage qui comprend notamment les déclarations de performance du produit, des mentions obligatoires pour les produits de construction depuis 2013.

40% du chiffre d'affaires

En théorie, la sanction pouvait coûter 2.250 euros par effraction. En sachant que 1.184.440 tubes ont été vendus en 2016, l'amende potentielle s'élevait donc à 2,66 milliards d'euros, soit plus de 40% du chiffre d'affaires de Leroy Merlin.

L'avocat de l'entreprise, Philippe Simonneau, contestait évidemment ces poursuites et avait demandé la nullité de la procédure. Mardi, le tribunal de police de Lille lui a finalement donné raison en annulant les poursuites à l'encontre de l'enseigne nordiste,rapporte La Voix du Nord.

J.M.