BFM Business

Le whisky, un business en pleine expansion

Pour répondre à la demande croissante, les industriels sont obligés d'augmenter leur production.

Pour répondre à la demande croissante, les industriels sont obligés d'augmenter leur production. - -

Diageo, le géant des spiritueux, a annoncé ce jeudi 7 juin qu'il allait investir plus de 1 milliard d’euros pour augmenter sa production de scotch. La demande mondiale est croissante.

Des flots de whisky vont déferler sur le monde! En début de semaine, on apprenait que Pernod-Ricard comptait investir près de 50 millions d’euros pour accroître ses capacités de production de Chivas Brothers. Ce 7 juin, c'est au tour de Diageo, le géant britannique des spiritueux, d'annoncer 1 milliard d'euros d’investissement sur cinq ans pour construire et agrandir des distilleries.

Il faut dire que la demande mondiale ne cesse de croître. Selon la Scotch Whisky Association (SWA), les exportations de scotch ont augmenté de 23% en 2011, un record.

Aujourd’hui, c’est dans les émergents que le breuvage distillé fait tourner les têtes, surtout celles des jeunes cadres, qui y sont de plus en plus nombreux. Les industriels doivent donc développer leurs outils de production pour pouvoir suivre. 

500 millions d'euros de scotch consommé en Amérique latine

La Scotch Whisky Association note en particulier que les exportations vers l’Amérique latine ont continué d’augmenter très rapidement en 2011 pour atteindre un nouveau record: on y a consommé pour plus de 500 millions d’euros de scotch.

La conquête se poursuit aussi en Asie, où Singapour, qui sert de plateforme pour la redistribution à une majeure partie du continent asiatique, a augmenté ses importations de 44%. Exactement comme Taiwan.

Mais le malt écossais séduit aussi de plus en plus massivement sur des marchés plus matures. La France est devenue en quelques décennies le premier consommateur mondial avec plus de deux bouteilles par personne par an. Le Vieux Continent représente désormais plus d’un tiers du marché du whisky, les Etats-Unis un autre tiers.

L’invasion mondiale des bouteilles de "pur malt" et de "single malt" n’est donc pas près de s'arrêter. Avec, à la clé, des centaines, voire des milliers d’emplois, indélocalisables ailleurs qu’en Ecosse…

Nina Godart