BFM Business

Le français Speed Burger teste la livraison par drone à Nice

Le drone a parcouru 20 kilomètres avant de livrer les 3 menus commandés.

Le drone a parcouru 20 kilomètres avant de livrer les 3 menus commandés. - Speed Burger

Rapide, écologique, économique, la livraison par drone séduit de plus en plus d'enseignes. Speed Burger vient de réaliser un premier test sur Nice, et cherche à développer ce service ailleurs.

Alors que McDonald's vient tout juste de se lancer dans la livraison à domicile, d'autres enseignes de fast food ont pris une nette avance en la matière. A l'exemple de Speed Burger. Cette chaîne de restauration rapide d'origine angevine créée il y a 23 ans vient de tester la livraison par drone. Une première expérience menée par un franchisé niçois.

"L'initiative vient de Julien Fleutiaux, qui gère le point de vente de Nice, qui s'est approché de l'entreprise de logistique Sycta", explique Bruno Bourrigault, fondateur de SpeedBurger. Il a fallu quinze minutes au drone pour parcourir vingt kilomètres. Bien emballé dans un carton pourvu d'un parachute, la commande est parvenue aux pieds de ses destinataires sans encombre.

Une livraison économique

Pour Speed Burger cette première expérience réussie ouvre de nouvelles perspectives. "Naturellement c'est un peu contraignant, car il faut obtenir des autorisations de survols. Mais le drone, c'est l'avenir", s'enthousiasme Bruno Bourrigault. Notamment parce qu'il génère des économies conséquentes. "Actuellement le coût de livraison représente 25% de la note payée par le client", précise le fondateur de Speed Burger.

Les livraisons sont en majorité faites par scooter. En plus du salaire du conducteur, des charges, de l'essence il faut tenir compte de l'entretien des deux-roues, mis à rude épreuve. Quinze des cinquante points de vente répartis dans toute la France ont aussi adopté les vélos électriques. Bruno Bourrigault mise d'ailleurs fortement sur la croissance de ce mode de locomotion, qui à l'avenir, pourrait donc être renforcé par la livraison par drone.

Idéal pour livrer les zones industrielles

"La livraison par drone ne conviendra pas aux centre-villes. En revanche, nous avons beaucoup de clients dans les zones industrielles, et le drone est parfaitement adapté pour cela", détaille Bruno Bourrigault. En plus d'être écologique, ce livreur volant ignore les embouteillages et les sens interdits.

Mais son déploiement au niveau national va demander encore un peu de temps. "On regarde à droite, à gauche pour voir de quelles entreprises de drones nous pourrions nous rapprocher. On espère être au point dans un ou deux ans", conclut Bruno Bourrigault. Le fondateur de l'enseigne compte bien sur cette innovation pour développer la visibilité de sa marque.

Coralie Cathelinais