BFM Business

Lait infantile: Danone change de stratégie en Chine

Danone va fusionner Dumex avec le premier fabricant chinois de lait infantile, Yashili, dans lequel il a une participation

Danone va fusionner Dumex avec le premier fabricant chinois de lait infantile, Yashili, dans lequel il a une participation - MARK RALSTON / AFP

Victime d'un fausse alerte au botulisme en 2013, le groupe français n'arrive toujours pas à faire redécoller les ventes de Dumex, sa marque locale. Danone a donc décidé de restructurer sa filiale nutrition infantile.

Les choses ne se passent jamais comme prévu pour Danone en Chine. Le groupe agroalimentaire n'arrive pas faire oublier les différents scandales sanitaires qui ont entaché sa réputation et ses ventes. Dernier en date: l'épisode Fonterra, un fournisseur qui avait lancé une alerte d’une possible contamination de lot de base de poudre de lait par une bactérie potentiellement mortelle : le botulisme.

Perte de confiance 

Une affaire qui a couté plus de 400 millions d'euros à Danone et stoppé net son potentiel de croissance sur ce marché stratégique. Le groupe s'était donné deux ans pour récupérer ses parts de marché. Le temps est écoulé et les ventes de Dumex n'ont toujours pas retrouvé leur niveau de début 2013.

Aujourd'hui, Danone renonce et change de stratégie. Il va céder la marque à son partenaire local Mengniu, en échange d'une augmentation de sa participation dans son capital. L'opération va se traduire par une dépréciation de la valeur de Dumex de 398 millions d'euros dans les comptes de Danone au 30 juin, ce qui a pesé au premier semestre sur la marge opérationnelle du groupe.

Un marché très porteur

Mengniu est également présent dans les yaourts, le lait et les glaces, ce qui pourrait aider Danone à se développer en Chine au-delà du lait infantile. Le groupe va se concentrer sur ses autres marques internationales de lait pour bébés, celles qui conservent un capital confiance important auprès des Chinois.

Danone est le troisième acteur du lait infantile en Chine avec une part de marché de 8,1%. Ce marché devrait doubler d'ici 2020, selon le cabinet d'études Euromonitor.

H.C. avec agences