BFM Business

La maison-mère de Leboncoin sur le point de racheter des actifs d'eBay pour plusieurs milliards de dollars

Sur RMC, le patron du site Leboncoin annonce un plan pour le "patriotisme touristique"

Sur RMC, le patron du site Leboncoin annonce un plan pour le "patriotisme touristique" - AFP

La transaction, qui aura lieu dans le domaine des petites annonces, pourrait atteindre entre 8 et 9 milliards de dollars réglés en numéraire et en actions.

Le spécialiste norvégien des annonces en ligne Adevinta, maison-mère de Leboncoin, est sur le point de racheter des actifs d'eBay dans ce domaine, a-t-on appris lundi de source proche des négociations.

Une telle transaction pourrait atteindre entre 8 et 9 milliards de dollars (entre 7 et 7,8 milliards d'euros) réglés en numéraire et en actions, selon divers médias anglo-saxons.

Elle porterait sur eBay Classifieds Group, la division annonces en ligne du géant américain, qui inclut notamment les sites Gumtree et Kijiji. Selon la source contactée par l'AFP, l'accord devrait être annoncé ce lundi ou mardi.

Lundi, l'action Adevinta et celle de son principal actionnaire, le groupe de médias Schibsted, ont été suspendues après la révélation par le Wall Street Journal de l'imminence d'un accord.

Adevinta doublerait sa taille

Selon les médias anglo-saxons, un autre spécialiste du commerce en ligne, Prosus, et un consortium comprenant notamment les fonds Blackstone et Hellman & Friedman étaient également en lice pour un rachat.

L'opération permettrait à Adevinta de quasiment doubler de taille. A la clôture vendredi soir, le groupe était valorisé à 7,4 milliards d'euros en Bourse.

Né l'an dernier d'une scission avec Schibsted qui reste pour l'instant son actionnaire majoritaire avec 59,3% du capital, Adevinta est présent dans 15 pays en Europe, en Amérique latine et en Afrique du Nord. 

La France, où il possède entre autres Leboncoin et L'Argus, représente environ la moitié de son chiffre d'affaires global et l'essentiel de ses bénéfices.

TL, avec AFP