BFM Business

La liste rouge contre le démarchage téléphonique activée en juin

Les consommateurs pourront renseigner leurs numéros de téléphones fixe et mobile pour éviter d'être dérangés.

Les consommateurs pourront renseigner leurs numéros de téléphones fixe et mobile pour éviter d'être dérangés. - fLICKR cc Dion Hinchcliffe

"Attendu depuis la loi consommation de mars 2014, ce nouveau service public permettra aux consommateurs de renseigner leurs numéros de téléphones sur un site dédié. Dès lors, les démarcheurs n’auront plus le droit de les appeler."

Le démarchage par téléphone peut vite devenir agaçant. Mais dans moins d’un mois, les consommateurs pourront agir pour y échapper. Le 1er juin, entrera en effet en vigueur Bloctel, un nouveau service public porté par la secrétaire d’Etat chargée du commerce.

Les consommateurs vont pouvoir entrer leurs numéros de téléphone fixe et/ou mobile sur le site "bloctel.gouv.fr". Dès lors, passé un délai d’un mois, les entreprises n’auront plus le droit de les démarcher sur ces numéros. De quoi mettre fin aux appels intempestifs, l’heure du dîner venue.

75.000 euros d'amende

Martine Pinville était l’invitée de RTL ce mardi, elle s’est montrée persuadée que cette liste rouge allait être efficace mais prévoit tout de même le cas où une entreprise ne respecterait pas les souhaits des consommateurs. "Bien évidemment, je garantis que cela va marcher mais s'il y avait dans certains cas, un démarchage quand même abusif, il faudra à ce moment-là, relever le numéro de téléphone et si vous pouvez, le nom de la société qui a appelé, nous le signaler sur www.bloctel.gouv.fr ou bien le signaler à la Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation et ensuite, nous, on fera les poursuites nécessaires", a-t-elle déclaré ce mardi.

Les sociétés poursuivies risqueront jusqu'à 75.000 euros d'amende. Si les appels proviennent de l'étranger, la société donneuse d'ordre en France sera poursuivie. L'inscription sur la liste rouge sera valable 3 ans et les consommateurs seront contactés par mail ou courrier postal pour savoir s'ils veulent continuer d'y figurer une fois passé ce délai.

Mise à jour mensuelle

La mise en place de Bloctel arrive avec du retard. La création de cette liste avait été votée dans le cadre de la loi consommation du 17 mars 2014. Le gouvernement avait annoncé sa mise en place pour l'automne 2015, mais il a ensuite été repoussé au mois de juin.

Ce n’est pas la première fois que l’exécutif tente de mettre un terme au démarchage téléphonique intempestif. Mais l'ancien système, baptisé Pacitel, n'était pas contraignant et avait échoué. Cette fois, toutes les sociétés de démarchage devront faire nettoyer une fois par mois leur liste de numéros par Bloctel qui supprimera ceux des consommateurs qui ont demandé à ne plus être appelés.

Les SMS ne sont pas concernés par ce dispositif. Pour ce type de spam, il suffit de renvoyer à l'expéditeur un message avec le mot "Stop". Si cela ne fonctionne pas, il faut alors transférer le SMS en question au 33 700, une plateforme antispam mise en œuvre par les opérateurs mobiles et des associations professionnelles.

A.R. avec AFP