BFM Business

La France va-t-elle manquer de médicaments?

Le gouvernement voudrait baisser le prix des médicaments.

Le gouvernement voudrait baisser le prix des médicaments. - -

Alors que le projet de loi de financement de la sécurité sociale est présenté ce jeudi 26 septembre, les industriels du médicament engagent un bras de fer avec l'Etat. Si ce dernier veut baisser les prix, ils évoquent des problèmes d'approvisionnement.

La présentation du PLFSS 2014, le projet de loi de financement de la sécurité sociale, se déroule ce jeudi 26 septembre. Afin de réaliser des économies, le gouvernement va une nouvelle fois mettre l'accent sur la baisse du prix des médicaments. Un effort supplémentaire qui nuirait à leur compétitivité, alertent les industriels pharmaceutiques. Plus discrètement, ils évoquent de possibles pénuries de médicaments.

L'été dernier, la France a manqué de Lévothyrox, un médicament pour traiter les problèmes de la thyroïde. Les pharmacies étaient en rupture de stock. 44 autres médicaments sont dans la même situation et 17 en passe de le devenir, selon une liste dressée fin août par l'Agence nationale du médicament.

Deux fois plus cher aux Etats-Unis

En moyenne, 5% des médicaments en vente sont chaque jour indisponibles. En cause : la mondialisation. 80 % des principes actifs sont produits en Chine ou en Inde et livrés dans le monde entier.

En cas de rupture d'approvisionnement, quel pays est privilégié : celui qui paie le produit au prix fort ? Les industriels du médicament ne le disent pas ouvertement, mais la menace est bien réelle. En France, les prix sont dans la moyenne basse européenne et ils sont en constante diminution en raison des politiques de santé.

En Allemagne, au Danemark ou en Irlande par exemple, les prix sont 15 à 25% plus chers. C'est plus du double aux Etats-Unis.

Hélène Cornet