BFM Business

La forme des Kit Kat déclarée propriété exclusive de Nestlé

L'OHMI l'a décidé : la forme des Kit Kat appartient à son fabricant et ne peut être copiée.

L'OHMI l'a décidé : la forme des Kit Kat appartient à son fabricant et ne peut être copiée. - -

Le géant suisse de l’agroalimentaire a gagné sa bataille juridique avec Catbury. L’office européen de l’harmonisation des marques a déclaré que la forme des Kit Kat ne pouvait être utilisée par un autre industriel.

La forme des Kit Kat a valeur de brevet ! Nestlé, le fabricant des barres chocolatées, a gagné en appel contre le Britannique Cadbury. L'Office européen de l'harmonisation des marques communautaires a rendu sa décision la semaine dernière : il est désormais interdit de copier les Kit kat, ces quatre barres chocolatées accolées les unes aux autres.

Depuis plus de 10 ans, Nestlé cherche à protéger leur forme contre ses concurrents, et notamment le confiseur Cadbury. L'office européen lui a finalement donné raison estimant que la forme est immédiatement identifiable dans l'esprit des consommateurs.

La clé pour vendre des confiserie : la visibilité

Cela n'a l'air de rien, mais c'est une vraie victoire pour Nestlé. Les couleurs, les formes, l'emballage, ont une importance prépondérante dans un rayon confiserie surchargé. Ce sont des produits d'impulsion, ils ne figurent pas sur la liste de courses. La clef reste la visibilité en magasins.

Il y a moins d'un mois, c'est Haribo qui a remporté une manche face au chocolatier Lindt. Pas question d'utiliser le même nom que ces célèbres nounours. Comme dans l’informatique et l’électronique, de plus en plus de cas de propriété intellectuelle se présentent dans le secteur de l'agroalimentaire.

Pauline Tattevin