BFM Business

La duchesse de Cambridge fait vendre des robes françaises

La robe bleue à pois blanc de Kate vient également de chez Séraphine.

La robe bleue à pois blanc de Kate vient également de chez Séraphine. - -

La marque française de vêtement pour femme enceinte Séraphine, créatrice de plusieurs robes que portait la duchesse de Cambridge pendant et après sa grossesse, a vu ses ventes exploser ces derniers jours.

Quand les "royals" génèrent du business. Le duc et la duchesse de Cambridge sont désormais d'heureux parents. Ils ont donné un héritier à la couronne d'Angleterre, redonné le sourire à un pays touché par la crise, mais aussi à une marque tricolore de vêtements de grossesses. "Séraphine" a habillé la duchesse pendant, avant, et après la naissance du prince George. Depuis, la marque a vu son carnet de commande exploser.

Lundi 22 juillet, Kate Middleton sortait de la maternité, avec son bébé et au bras de son mari. Mais ce que l'on regarde aussi, chez la duchesse de Cambridge, c'est ce qu'elle porte. Et sa robe de grossesse ce jour-là est signée "Séraphine", une marque française implantée à Londres.

Un énorme coup de pub, selon Cécile Reinaud, la créatrice de Séraphine. "Les 120 robes qui nous restait en stock se sont vendues en trois heures", s'enthousiasme-t-elle. "Un record", selon elle.

Une garde robe accessible

Depuis les premières apparitions de la duchesse en Séraphine, en avril, les ventes ont explosé de plus de 40%, et le phénomène s'est accentué ces dernières semaines. Les femmes enceintes du royaume uni et du monde entier se sont précipitées sur les modèles portés par Kate.

D'autant qu'ils sont très abordables. La princesse, qui se veut proche du peuple, veille soigneusement à se choisir une garde-robe en adéquation avec ces valeurs de simplicité. Pas une robe, hormis les modèles de la gamme luxe, ne dépasse les 100 euros. Résultat: chez Séraphine il faut quatre semaines de délais pour se faire livrer!

Nul doute que la garde-robe de George lui-même devrait être aussi scrutée à la loupe, et imitée. Reste à savoir quelle marque de vêtements pour enfants choisira Kate, en lui assurant, comme au Prince George, un avenir... radieux.

Alexandra Paget (texte) et Romain Zlatanovic et Régis Desconclois (vidéo)