BFM Business

La consommation des ménages a reculé de 0,1% au troisième trimestre

Les dépenses des ménages sont en baisse pour le deuxième mois consécutif

Les dépenses des ménages sont en baisse pour le deuxième mois consécutif - -

Les dépenses de consommation des Français ont connu un léger repli de 0,1% en septembre, selon les statistiques de l'Insee publiées ce jeudi 31 octobre. Elles reculent également de 0,1% pour l'ensemble du troisième trimestre 2013.

Deuxième mois de baisse consécutive pour la consommation des ménages. Après avoir déjà enregistré un recul de 0,3% au mois d'août, les dépenses des ménages se sont à nouveau repliées en septembre. La chute est de -0,1%, selon les chiffres publiés ce jeudi 31 août par l'Insee.

Surtout, sur l'ensemble du troisième trimestre, la consommation a baissé également de 0,1%. Or, dans sa note de conjoncture publiée le 3 octobre dernier, l'Insee estimait au contraire que ce poste devait progresser de 0,1% de juillet à septembre.

L'Insee tablait sur une stabilité de la croissance française au troisième trimestre, l'économie subissant les contrecoups du bon deuxième trimestre où elle avait progressé de 0,5%.

Le recul de la consommation constatée ce jeudi pourrait ainsi mettre à mal cette dernière hypothèse dans la mesure où la consommation est le principal poste de contribution au PIB. Selon les données de la Banque mondiale, les dépenses des ménages représentaient ainsi 58% du PIB français en 2012.

Hausse des dépenses automobiles

Pour le seul mois de septembre, la baisse reste, certes, mesurée. Elle s'explique notamment par la diminution des dépenses alimentaires, chiffrée à -0,2% par l'Insee, ou encore par recul sur les dépenses énergétiques (-0,7%).

Sur ce dernier point, l'Insee parle d'un "retour à la normal", après des fortes hausses de dépenses de chauffages sur le premier semestre 2013, "liées à des températures plus basses que leur moyenne saisonnière". Un phénomène qui avait également permis de tirer vers le haut les chiffres de la croissance du deuxième trimestre.

En revanche, les dépenses des Français dans les biens fabriqués restent orientées à la hausse au mois de septembre avec +0,2%. Elles accélèrent plus particulièrement dans l'automobile (+1%).

Julien Marion