BFM Business

L'italien Campari s'offre le Grand Marnier

"Gruppo Campari a lancé une OPA amicale sur le liquoriste français. L'offre valorise l'entreprise à 684 millions d'euros. Le groupe italien compte ainsi surfer sur le retour en grâce des cocktails classiques."

Le groupe italien de boissons et de spiritueux Campari a fait savoir ce mardi 15 mars qu'il allait acheter la Société des Produits Marnier Lapostolle (SPML), propriétaire de Grand Marnier, via une offre publique d'achat qui valorise l'entreprise à 684 millions d'euros. Il s'agit d'une OPA amicale. Avant d'en faire l'annonce, Campari s'est mis d'accord avec la famille fondatrice Marnier Apostolle, propriétaire de la SPML.

Elle va "prendre le contrôle" de l'entreprise cotée en Bourse et assurer la distribution exclusive au niveau mondial de la marque de liqueur française créée en 1880 à Neauphle-le-Château (Yvelines). L'accord stipule que dans le cas où Campari détiendrait à l'issue de l'OPA moins de 50,01% du capital et des droits de vote de SPML, les actionnaires familiaux de la société française s'engageraient à vendre leurs actions avant 2021 et à renoncer aux droits de vote double pour permettre une prise de contrôle.

Capitaliser sur le retour des cocktails classiques

Campari propose "8,05 euro par action (soit une prime de 60,4% sur le cours actuel) et un complément lié à la vente potentielle de la propriété immobilière à St-Jean-Cap-Ferrat appartenant à SPML".

La société italienne, propriétaire de quelque 50 marques, dont la vodka Skyy et le whisky Glen Grant, entend ajouter ainsi à son portefeuille "une marque premium particulière" qui lui permet de "capitaliser sur le retour des cocktails classiques, particulièrement aux États-Unis" et de "consolider sa position de premier fournisseur mondial de liqueurs premium et de liqueurs amères". 

N.G. avec AFP