BFM Business

Kimberly-Clark, fabricant des kleenex, réduit ses coûts

BFM Business

Kimberly-Clarck poursuit sa politique de réduction de coûts. Le fabricant américain des Kleenex et des couches Pull-Ups se désengage de l'activité couches-culottes en Europe, sauf en Italie et Europe orientale.

Le groupe a annoncé qu'il allait fermer ou vendre cinq usines en Europe occidentale et centrale, ce qui aura pour conséquence des suppressions d'emploi comprises entre 1.300 et 1.500 postes, selon un communiqué du groupe.

Cette politique a, entre autres, permis à Kimberly-Clark d'enregistrer un bénéfice trimestriel en hausse. Il annonce un bénéfice de 517 millions de dollars, soit 1,30 dollar par action, au titre du troisième trimestre 2011, contre 432 millions (1,09 dollar) un an auparavant.

Le chiffre d'affaires a reculé de 3% à plus de 5,2 milliards de dollars, notamment en raison d'un effet de change défavorable. La croissance organique ressort à 3%.

Pour l'ensemble de l'exercice 2012, Kimberly-Clark anticipe désormais un bénéfice par acion ajusté de 5,15 à 5,25 dollars en 2012 contre une précédente prévision comprise entre 5,05 et 5,20 dollars.

BFMbusiness.com et AFP