BFM Business

KFC veut s'installer dans les gares et les aéroports

KFC veut changer de stratégie d'implantation en France.

KFC veut changer de stratégie d'implantation en France. - ERIC PIERMONT - AFP

La chaîne américaine de fast-food veut se développer dans l'Hexagone en changeant de stratégie d'implantation. Elle vise notamment les lieux de passages comme les centres commerciaux, les gares et aéroports.

La chaine de fast-food passe à la vitesse supérieure en France. Après avoir ouvert quinze magasins l'année dernière, elle compte en installer une vingtaine en 2015. Et pour maximiser le trafic dans ses restaurants, elle mise sur une nouvelle stratégie: s'installer dans "les centres-villes, les centres commerciaux, les gares et les aéroports", indiquait le directeur général de KFC France, Frédéric Levacher, dans les colonnes du Figaro de ce week-end.

Aujourd'hui, les 174 restaurants à enseigne KFC se situent pour près d'un tiers dans Paris et en Ile-de-France, et le reste dans une quinzaine de villes de l'Hexagone. Une majorité en "drive", en périphérie des villes. En outre, le spécialiste du poulet pané, présent dans 115 pays, n'a encore mis le pied dans aucune ni gare ni aéroport français, et n'a qu'un seul restaurant dans un centre-commercial, celui d'Evry, dans le 91.

Un changement de stratégie d'implantation qui mise sur la proximité et les lieux de passages. Des endroits où la grande distribution et ses petits supers grapillent les parts de marchés de la restauration rapide.

Tripler le nombre de KFC en France

Débarqué en France en 1991, KFC "est resté anecdotique pendant une dizaine années", a-t-il admis. Désormais, "notre ambition est d'arriver à 500 restaurants en France dans la prochaine décennie", dit-il encore. La chaine entend dépasser dès cette année les 500 millions d'euros de chiffre d'affaires, et les 10.000 salariés dans l'Hexagone. Pour y parvenir, le groupe mise sur les franchisés. Ils sont aujourd'hui 50, et opèrent 107 restaurants.

La chaîne, qui assure être le quatrième fast-food français, fait face ces derniers mois à la concurrence des autres géants du secteur. Il y a l'hégémonique McDonald, bien sûr, mais aussi Burger King. Revenue en France en 2012, 15 ans après avoir tourné les talons, la chaîne a si bien organisé son retour que des hordes de fan de Whooper continuent de s'amasser dans les longues files formées devant ses restaurants. Des installations qui prennent justement place au cœur des grandes villes de France, comme Paris et Marseille, bien souvent dans les gares…

N.G.