BFM Business

Hédiard placé en redressement judiciaire

La célèbre épicerie de luxe de la place de la Madeleine, à Paris, a 4 mois pour trouver un repreneur.

La célèbre épicerie de luxe de la place de la Madeleine, à Paris, a 4 mois pour trouver un repreneur. - -

Le tribunal de commerce de Paris a placé, ce jeudi 24 octobre, l'épicerie de luxe en redressement judiciaire. Un délai de quatre mois lui est accordé pour trouver un repreneur, après la défection de son actionnaire, le russe Sergeï Pougatchev.

En dépôt de bilan depuis lundi 21 octobre, l'épicerie de Luxe Hédiard va bénéficier d'un sursis pour tenter de redresser la barre. Le tribunal de commerce de Paris a décidé de placer l'enseigne en redressement judiciaire pour 4 mois. Un délai qui doit permettre de retrouver un repreneur pour ses 5 boutiques, dont l'emblématique magasin de la place de la Madeleine à Paris, et ses 160 salariés.

"Cette période de redressement judiciaire nous permet de regarder vers l'avenir. Je suis plus enthousiaste que jamais", a assuré à l'AFP Jean-Paul Barat, directeur général (le sixième en cinq ans) de la célèbre épicerie.

Déjà 3 repreneurs potentiels

Selon une source proche du dossier, "trois repreneurs potentiels (deux Français et un Moyen-oriental) ont déjà approché l'enseigne". Le candidat retenu prendrait ainsi le relais du milliardaire russe Sergeï Pougatchev, qui après avoir racheté la marque en 2007, ne cessait depuis de combler ses pertes. Il aurait ainsi dépensé en pure perte près d'une centaine de millions d'euros en trois ans.

"L'actionnaire n'a pas pu ou pas voulu remettre de l'argent dans la société, on ne sait pas", a-t-on ajouté de source proche du dossier.

Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 17,5 millions d'euros pour l'exercice 2012-2013, mais reste déficitaire. Les pertes financières se réduiraient néanmoins. La création de café-boutique -le premier a ouvert il y a trois mois à l'aéroport de Lisbonne- est une piste de développement possible à l'international.

C.C. avec AFP