BFM Business

Hausses de 2013 : celles du 1er janvier et les suivantes....

Les transports, les timbres, et la bière coûteront plus cher aux consommateurs l'année prochaine.

Les transports, les timbres, et la bière coûteront plus cher aux consommateurs l'année prochaine. - -

Le timbre, la bière, mais aussi le Smic, et le livret A. Voilà la liste des principales augmentations qui attendent les Français en 2013 dès le 1er janvier. D'autres sont déjà programmées pour les mois suivants.

Comme chaque année, janvier est le mois des augmentations. Certains prix, mais aussi certaines prestations sociales vont être ainsi revus à la hausse. Et d'autres augmentations sont également annoncées pour les mois à venir.

Les augmentations au 1er janvier

>> Au cœur d’un débat houleux, les prix de l’énergie augmenteront au premier janvier. Delphine Batho, la ministre de l’Ecologie, a confirmé une hausse de 2,4% du prix du gaz et de 2,5% du prix de l’électricité, pour financer le développement des énergies renouvelables.

>> La redevance télévisuelle passera de 125 à 131 euros, après le vote en seconde lecture du projet de budget 2013. Une hausse supérieure à celle initialement prévue de quatre euros.

>> Augmentation minime pour le Smic. Le revenu minimum ne progressera que de trois centimes de l’heure. Il passera donc de 1 425,67 à 1 430,22 euros bruts par mois. Cette hausse correspond à la simple revalorisation automatique. Le ministre du Travail, Michel Sapin, avait rejeté tout "coup de pouce".

>> Pour les épargnants, bonne nouvelle. Le plafond du livret A connaîtra sa deuxième hausse successive. Il sera relevé de 25%, de 19 125 à 22 950 euros, comme annoncé par le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici. Le taux du livret A sera, lui, révisé au premier février 2013. Certains s’attendent déjà à une baisse.

>> Côté logement, les aides personnalisées au logement (APL) devraient être à nouveau indexées sur l’indice de référence des loyers à partir du 1er janvier. Cette mesure devrait entraîner une hausse de 2,15% du montant des APL.

>>Les transports en communs parisiens augmenteront également. Le Syndicat des Transport d’Ile-de-France a décidé dans son budget 2013 une hausse de 60 centimes du carnet de dix tickets. Les détenteurs d’un forfait Navigo devront s’acquitter de 2,70 euros supplémentaire par mois.

>> Prendre le métro coûtera plus cher, prendre le taxi aussi ! Après une hausse de 3,7% début 2012, le prix d’une course en taxi augmentera à nouveau de 2,6%.

>> Le timbre ne rapporte plus grand-chose à La Poste, et pourtant son prix augmentera de 2,8% au 1er janvier. Le prix d’une lettre prioritaire passera ainsi de 60 à 63 centimes, et celui d’une lettre verte de 57 à 58 centimes.

>> Enfin, mauvaise nouvelle pour les adeptes de la "mousse". Dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale, le Parlement a voté l’augmentation de 160% des taxes sur la bière. La mesure devrait rapporter jusqu’à 480 millions d’euros.

>> Seule diminution : la TVA sur les livres. Après une augmentation à 7% en avril 2012 et un long bras de fer avec Bruxelles sur les livres numériques, retour à 5,5% pour la TVA sur les livres et les spectacles vivants. A partir du premier janvier, ces secteurs culturels bénéficieront à nouveau de la taxe à taux réduit.

D'autres augmentations pour 2013

>> Rouler coûtera plus cher. Les prix de l’essence et du gazole, en chute en cette fin d’année, devraient augmenter à nouveau courant janvier. Pierre Moscovici, ministre de l’Economie, avait annoncé le relèvement progressif des taxes sur les carburants après une baisse de trois centimes par litre en septembre.

>> A partir du 1er février 2012, emprunter les autoroutes sera également plus onéreux. Les augmentations diffèreront suivant les réseaux, de 2,29% pour la ligne Paris-Normandie à 1,18% pour la Francilienne.

>> Le prix du paquet de cigarettes n’en finit pas de grimper. Après une augmentation en octobre dernier, une nouvelle hausse de 4,5% est prévue au 1er juillet 2013. A partir de janvier déjà, les taxes sur le tabac seront être étendues aux cigares et au tabac à rouler.

>> Conséquence du projet de loi sur la Sécurité Sociale, les retraités vont devoir mettre la main au porte-monnaie. Outre une revalorisation des retraites complémentaires inférieure à l’inflation, les retraités imposables devront s’acquitter de la nouvelle "taxe dépendance" à partir d’avril 2013. Avec un prélèvement de 0,3%, la mesure devrait rapporter 350 millions d’euros à la Sécurité Sociale.

>> Du côté des prestations sociales, le Revenu de solidarité active (RSA) doit augmenter de 10% dans les cinq ans à venir, avait annoncé le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Une première hausse aurait lieu en septembre 2013, et le RSA passerait de 474 à 483 euros.

Audrey Dufour