BFM Business

Hard discount: prix bas ne signifie pas mauvais produit

Rayon frais du Leclerc Express, le premier magasin discount de la marque E.Leclerc (image d'illustration).

Rayon frais du Leclerc Express, le premier magasin discount de la marque E.Leclerc (image d'illustration). - Jean-Pierre Muller - AFP

En termes d'alimentation, petit budget ne rime pas forcément avec moindre qualité nutritionnelle, souligne une étude comparant plus de 16.000 références produits d'entrée de gamme et de marques nationales.

Qui dit moins cher ne veut pas dire forcément dire moins bon. Une étude de l'Observatoire de la qualité de l'alimentation (Oqali) publiée ce mercredi vient à l'encontre des idées reçues. Il n'y a pas beaucoup de différence entre les produits premiers prix et les grandes marques. Marque nationale, marque distributeur ou marque discount... Elles se valent grosso modo toutes sur le plan nutritionnel.

Cette étude, "Caractérisation de l'offre alimentaire, par secteur et segment de marché", a passé en revue plus de 16.000 références, 24 grandes familles de produits venues d'enseignes différentes entre 2008 et 2011. Résultat: les nutritionnistes se trompent, car la qualité d'un produit d'entrée de gamme n'a rien à envier à celui d'une grande marque.

Bien manger avec un petit budget, c'est possible !

C'est tout aussi vrai pour le jambon, les gâteaux, les yaourts ou encore les rillettes... Seule exception, les lardons, plus gras pour les références premiers prix. Les marques distributeurs et les enseignes hard discount ont en effet fait de vrais efforts depuis cinq ans sur la qualité nutritionnelle, explique l'auteur de l'étude.

La seule chose qui change, c'est le choix de l'offre. Les grandes marques sont plus innovantes et proposent une gamme plus large de produits, allégés en sucre ou en sel. Conclusion: il est tout à fait possible de manger correctement avec un petit budget, c'est la diversité de l'alimentation qui est essentielle.

Hélène Cornet