BFM Business

Harcèlement après une rupture : que faire ?

-

- - Shutterstock

Après votre rupture, votre ex-compagnon se révèle toxique, intrusif, tyrannique et collant. En cas de harcèlement, il faut savoir comment se préserver et se défendre pour pouvoir sortir du cercle vicieux.

Tout est fini entre vous, et même si la séparation est consentie des deux côtés, il ne veut pas passer à autre chose. Toutes les excuses sont bonnes pour ne pas couper le cordon : modalités concernant la garde des enfants, règlements de comptes, discussions sur les questions matérielles. Il peut même aller jusqu’à saturer votre boîte mail, vous appeler jour et nuit, vous offrir des cadeaux et vous envoyer des sms toutes les heures.

L’homme en question, pour vous donner l’impression d’être toujours dans votre vie, vous attend en bas de chez vous ou traîne aux alentours de votre lieu de travail. Dans la version la plus extrême, il vide les comptes sans rien dire, monte les enfants contre vous, et s’organise pour vous laisser le moins possible lors du divorce. Votre vie va devenir impossible, il vous l’a assuré. Malheureusement, sur ce point-là, il n’a qu’une parole.

Du côté de la loi

Une loi existe pour punir le harcèlement moral au sein du couple depuis juillet 2010, que vous soyez séparés ou encore ensemble. Les USA étaient en avance, puisqu’ils l’ont mise en place depuis 1990. Certains Etats ont même prévu des protections civiles (protective order).

Et il était temps de prendre des mesures, lorsqu’on sait que 80% des harceleurs sont des hommes, et que cela dure environ deux ans (entretiens de Bichat en 2010).

Il existe des avocats, bien que rares, spécialisés dans le harcèlement, comme Laurent Hincker(1). Selon lui, "l’idéologie dominante veut nous faire croire qu’un mauvais mari peut être un bon père. Thèse défendue par les lobbies masculinistes. Or un harceleur traumatise son entourage, à commencer par ses enfants". L’homme qui harcèle sait manipuler et comment faire mal. Une donnée à prendre en compte pour mieux anticiper les problèmes au moment de la procédure de divorce ou du choix de la garde des enfants.

Sortir de cette situation toxique

Coach et spécialiste de "l’empowerment" des femmes(2), Sophie Soria travaille avec Laurent Hincker et d’autres avocats. Sa mission : "Juriste de formation, j’assiste les victimes dans la constitution de leur dossier. Sur le plan psychologique, je les aide à cerner le profil de leur ex, en analysant les mensonges, les invectives, les actes posés, et je les amène à prendre de la distance pour se reconstruire". Parce qu’à force de recevoir des reproches ou des insultes, il est parfois difficile de savoir où on en est, voire même qui on est.

Cet ex toxique, vous voulez vraiment le quitter et couper les ponts, mais ce n’est pas si facile, surtout si vous avez eu des enfants ensemble. Vous êtes obligé de continuer à lui parler si vous voulez modifier le mode de garde ou les dates des vacances. Pour vous aider et répondre à vos questions, des associations sont à votre disposition :

– Association IFRAHM ifrahm.fr (Institut contre le harcèlement moral, président : Laurent Hincker). Des informations et un numéro vert : 0800 871 693.
– Association SOS Les Mamans. Permanence juridique, lutte sur le plan institutionnel contre les masculinistes. soslesmamans.com
– Fédération nationale solidarité femmes, contre les violences faites aux femmes. Permanence téléphonique : 3919 et site solidaritefemmes.org

À lire :

Femmes sous emprise, les ressorts de la violence dans le couple et Le Harcèlement moral, la violence perverse au quotidien, de Marie-France Hirigoyen (éd. Pocket).

1. Le Harcèlement moral dans la vie privée, une guerre qui ne dit pas son nom (éd. L’Harmattan).
2. L’empowerment signifie « le développement du pouvoir d’agir ». Sophie Soria, fondatrice du cabinet Coaching Ethique (coachingethique.blogspot.com), anime aussi des groupes de parole et est bénévole à l’association AVHMVP (Aide aux Victimes de Harcèlement Moral et de Violences Psychologiques dans la Vie Privée ou Professionnelle) sur Nantes, harcelement-violence.overblog.com

Valérie Rodrigue pour BFMTV.