BFM Business

Faire son compost dans le jardin: mode d'emploi

Le compostage transforme les déchets verts du jardin et de la maison en amendement organique pour nourrir les plantes. Pour composer soi-même son terreau à partir d’un compost, il suffit d’un composteur et de connaître quelques astuces pratiques.

Le compostage est le réflexe à avoir pour faire des économies et agir pour l’environnement. La transformation des déchets végétaux en amendement pour nourrir les plantes est un processus naturel, simple à obtenir et réalisé en 4 à 6 mois.

Les déchets se décomposent grâce à l’action des micro-organismes présents dans le sol (bactéries, vers…). Le silo qui recueille le compost est protégé des intempéries, aéré et dispose d’un réservoir pour prélever le compost formé.

Certains déchets de la maison sont aussi utilisables: épluchures de légumes, de fruits, marc de café, papier… les déchets non-organiques trouvent aussi leur place. Ces derniers doivent toutefois rester naturels et ne pas risquer de contaminer le sol où le compost est utilisé. Au total, 30% des déchets sont transformables en compost.

Le compost est mûr lorsque l’on ne distingue plus ce qui compose les déchets. Il est à surveiller régulièrement, le manque d’eau peut interrompre le processus de recyclage.

Q.D.