BFM Business

En Grande Bretagne, les soldes victimes de la grève du métro

Le Boxing Day lance la frénésie des soldes au Royaume-Uni. Mais cette année, les grèves des transports pourraient perturber les achats.

Le Boxing Day lance la frénésie des soldes au Royaume-Uni. Mais cette année, les grèves des transports pourraient perturber les achats. - -

Alors qu’en France, les soldes commenceront officiellement le 9 janvier, ils démarrent ce 26 décembre outre-Manche. Des millions de Britanniques sont attendus dans les magasins pour le traditionnel Boxing Day.

Si les Français devront attendre encore plusieurs jours pour les soldes, les Britanniques se ruent déjà sur les rabais. Le Boxing Day, jour des soldes outre-Manche, a lieu traditionnellement juste après Noël. Selon une enquête du site MoneySupermarket.com, les ventes devraient atteindre plus de 3,5 milliards d’euros ce 26 décembre.

Une estimation à relativiser car 47% des Britanniques ne comptent rien acheter durant cette période de soldes, selon le comparateur d’achats Pricerunner. Pour le week-end de Noël, le British Retail Consortium, l’association nationale des commerçants, a enregistré six milliards d’euros de dépenses. Une année "acceptable mais pas exceptionnelle" selon la fédération. Les achats en ligne sont eux en hausse, avec plus de 500 millions d’euros attendus.

Des soldes menacés par une grève des transports

La frénésie en ligne devrait compenser les ventes traditionnelles, victimes de la grève des conducteurs de métro et de train, qui paralyse les transports ce mercredi. Pour la troisième année consécutive, le syndicat des conducteurs, l’Aslef, réclame une hausse des salaires pour les travailleurs en poste le 26 décembre. D’autres journées de grève sont prévues dans les mois à venir.

Selon la BBC, Howard Collins, chef des opérations du métro londonien, a critiqué une "action scandaleuse" qui fait preuve de "mépris envers nos clients". A Londres, des bus supplémentaires seront déployés en renfort. L’habituel péage urbain pour les automobilistes rentrant dans le centre-ville a été levé, et certaines zones de parking sont exceptionnellement gratuites.

Audrey Dufour