BFM Business

Des entrepôts et magasins Lidl bloqués par une grève des salariés

Des magasins Lidl de Seine-Saint-Denis et de l'Essonne et des Yvelines seraient fermés ce jeudi.

Des magasins Lidl de Seine-Saint-Denis et de l'Essonne et des Yvelines seraient fermés ce jeudi. - AFP-Patrick-KOVARIK

"Entre 6 et 15 entrepôts français de l'enseigne allemande sont bloqués à cause d'une grève d'une partie des salariés. Ils réclament une hausse de 1% de leur salaire. Des magasins d'Ile-de-France sont fermés selon un syndicat."

Inutile d’aller faire des courses chez Lidl dans certains magasins Lidl de Seine-Saint-Denis, de l'Essonne et des Yvelines ce jeudi. Une partie des magasins de l’enseigne de distribution sont fermés dans ces départements suite à un mouvement de protestation.

Une part des salariés est en grève pour demander une revalorisation des salaires de 1%, contre les 0,2% d’ors et déjà négociés. Certains entrepôts sont également bloqués, d’après l'Unsa, qui appelait, avec la CGT, à cette journée de grève et de mobilisation. Le syndicat évoque 15 entrepôts bloqués sur 26 et "entre 25 et 75% des salariés" en grève, selon les régions.

Des chiffres contestés par la direction: la grève concerne "5% de salariés maximum" sur l'ensemble de la France, a indiqué à l'AFP le responsable de la communication de Lidl France, Nicolas Calo, qui a dénombré "six entrepôts bloqués".

Le budget pub multiplié par 3

Trois réunions de négociations avec la direction ont abouti à une revalorisation générale des salaires de 0,2%, une prime de fin d'année, une hausse des remises sur les cartes fidélité distribuées aux salariés et un échelon supplémentaire de prime d'ancienneté. Selon la direction, ces mesures cumulées "portent à 1% la rétribution salariale en faveur des employés et agents de maîtrise". Mais l'Unsa et la CGT réclament que cette hausse de 1% ne porte que sur l'augmentation des salaires, auxquels s'ajouteraient ensuite les primes et les avantages.

"C'est inacceptable, surtout comparé à la hausse des salaires de 1,2% accordée aux cadres", a déclaré à l'AFP Lahouari Tami, de l'Unsa, regrettant que Lidl, en pleine santé financière, préfère investir dans "la publicité", avec un budget multiplié par trois entre 2014 et 2015, consacré notamment au sponsoring de l'équipe de France de handball. Lidl est aussi sponsor de l'équipe anglaise de football.

Arrivée en France en 1988, 15 ans après sa création en Allemagne, l'enseigne y gère environ 1.500 magasins et emploie 26.000 salariés pour un chiffre d'affaires (hors taxes), estimé à 8,5 milliards d'euros en 2014.

A.R. avec AFP