BFM Business

Costa coffee : quand les coffee shop tuent les brasseries

Costa Coffee ouvre sa première boutique en France, à la Gare de Lyon à Paris

Costa Coffee ouvre sa première boutique en France, à la Gare de Lyon à Paris - -

Après Starbucks, son concurrent américain sur les coffee shop ouvre sa première boutique en France ce mercredi. Une déferlante qui porte préjudices aux cafés traditionnels.

L'enseigne britannique Costa Coffee débarque ce 12 décembre à Paris, Gare de Lyon. Elle existe depuis quarante ans à Londres et fait partie de ce qu'on appelle les "cafés à vivre", "le troisième lieu" disait le patron de Starbucks. Ces coffee shop sont de plus en plus nombreux à s'implanter dans les grandes villes, au détriment des brasseries traditionnelles.

Ambiance cosy, épurée, bois clair, comptoir en verre. Les coffee shop sous tous plus ou moins conçus sur le même modèle. Ils offrent, disent-ils, un moment de convivialité autour du café. C'est la chaine Colombus, la première qui a ouvert la voie à Paris en 1994, suivie par le géant américain Starbucks dix ans plus tard. Aujourd'hui, elles arrivent toutes sur le marché français, et notamment Costa Coffee, le numéro deux mondial. La France et l'Italie étaient les derniers bastions à conquérir.

Le parc de coffee shop ne cesse de s'agrandit, plus d'une centaine rien qu'à Paris. Leur cible : les CSP++, les touristes, les jeunes branchés qui voyagent. Les brasseries accusent le coup, mais n'ont pas dit leur dernier mot. Malgré ses 63 cafés, ses huit années de présence, Starbucks dit encore ne pas faire de profits en France. Le café à emporter, commande la plus rentable, ne rentre toujours pas dans les mœurs.

Hélène Cornet