BFM Business

Conforama et Casino groupent leurs achats non-alimentaires

Les deux groupes de distribution créent une centrale d’achats commune dans les produits électroménagers et électrodomestiques. Elle doit être opérationnelle pour les négociations commerciales 2017.

Après les centrales d'achat communes dans l'alimentaire entre deux enseignes, se matérialise un projet dans les produits non-alimentaires. Conforama (propriété du groupe sud-africain Steinhoff) et Casino créent une centrale, dénommée Mano, visant à optimiser leurs achats en France, auprès des plus importants fournisseurs internationaux de produits électroménagers et électrodomestiques (blanc, brun, gris).

Cette alliance vise à "renforcer la compétitivité des enseignes Conforama, Cdiscount, Géant, Monoprix et Supermarché Casino, des deux groupes de distribution" expliquent les deux partenaires.

Ce type de groupement a pour but d'unir les puissances et capacités d'achat pour obtenir de meilleurs prix auprès des fournisseurs, dans un contexte de guerre commerciale entre les enseignes. C'est un projet de même nature qui est poursuivi par Auchan et Système U, même si les deux partenaires ont renoncé cet été à tisser des liens plus étroits consistant à échanger des enseignes et des magasins.

Les groupements entre centrales d'achat se sont multipliés depuis 2014

Depuis 2014, ces unions dans les centrales d'achat ont aussi concerné Intermarché et Casino puis Carrefour et Cora-Match.

Conforama et Casino précisent qu'ils continueront à animer chacun indépendamment leurs points de vente et leurs sites Web marchands,"dans le respect de l’identité de leurs enseignes et de leurs politiques commerciales respectives".

Conforama est le numéro deux français de l'ameublement derrière Ikea. De son côté, Casino dispose d'hypermarchés (Géant), de supermarchés (Casino), de supermarchés urbains (Monoprix, Franprix, Leader Price), de commerces de proximité (Casino Shop, Vival, Spar, Leader Price Express) et de son site d'e-commerce Cdiscount.

F.Bergé