BFM Business

Comment Pom'Potes a conquis les Etats-Unis

L'équivalent américain des Pom'potes, les GoGo Squeez, rencontrent un franc succès aux Etats-Unis.

L'équivalent américain des Pom'potes, les GoGo Squeez, rencontrent un franc succès aux Etats-Unis. - Dutchbaby - Flickr - CC

Le groupe MOM, qui détient les compotes Pom'Potes, Materne et Mont Blanc, vient d'ouvrir une seconde usine aux Etats-Unis. L'entreprise a conquis le marché grâce à son savoir-faire qui lui donne une large avance sur ses concurrents.

Pom'Potes, Materne, les crèmes dessert Mont Blanc. Le nom de ces marques résonne à nos oreilles. Depuis dix ans, elles appartiennent toutes à un groupe français: MOM (Materne Mont Blanc). Cette entreprise, une grosse PME, est en train de devenir un acteur mondial sur le marché du "snacking sain". Elle est en train de séduire les Etats-Unis avec les gourdes de compote "GoGo Squeez", le nom des Pom' Potes pour les Américains. Au printemps 2015, elle a ainsi inauguré une deuxième usine sur la côte Ouest, à Nampa, dans l'Idaho.

Au cours de la visite, on apprend que c'est la NASA qui a inventé le système des gourdes de compote, pour ses vols habités. Materne l'a adapté au grand public, et l'a implanté aux Etats-Unis en 2008. GoGo Squeeze y réalisera bientôt plus de la moitié de son chiffre d'affaire global.

"Les Etats-Unis font partie des trois marchés, avec le Canada et la France, qui savent ce qu'est la compote de pomme", souligne Michel Laroche, président du groupe MOM. Il se félicite que l'implantation réussie outre-Atlantique permette au groupe de profiter de "la profondeur du marché européen qui donne une amplitude très grande au succès rencontré". Il en veut pour preuve le seuil de 200 millions de dollars de chiffre d'affaires sur le territoire "dépassé il y a quelques semaines".

GoGo Squeez détient aujourd'hui 65% des parts de marché du snacking sain aux Etats-Unis. Son secret, selon Boris Salomé, directeur de la nouvelle usine de Nampa: un savoir-faire pour l'instant inégalé qui lui permet des coûts de production faibles. "La technologie des robots de l'usine permet de former les gourdes, de les sceller et de les remplir à haute cadence industrielle", souligne Boris Salomé. C'est ce qui permet au groupe de proposer "des prix extrêmement compétitifs". Les compotes de la marque sont ainsi 40% moins chères que celles de ses concurrents. Avec une qualité optimale

Le groupe Materne Mont Blanc réalise aujourd'hui près de 500 millions d'euros de chiffre d'affaires. Ses quatre usines -deux en France, deux aux Etats-Unis- emploient 1.100 collaborateurs. Prochain objectif: l'Espagne, et surtout la Chine et ses 300 millions de consommateurs potentiels de compotes en gourde.

Alexandra Paget, édité par N.G.