BFM Business

Comment McDonald’s veut (re)conquérir la Chine

McDonald's possède déjà 2.200 restaurants en Chine.

McDonald's possède déjà 2.200 restaurants en Chine. - Dale de la Rey - AFP

"Le géant américain entend y ouvrir 1.300 restaurants supplémentaires, deux ans après un scandale sanitaire qui a affecté son image de marque."

Après avoir laissé passer l’orage, McDonald’s repart à l’assaut de la Chine. Selon le Wall Street Journal, le groupe américain envisage en effet d’y ouvrir 1.300 restaurants supplémentaires dans les cinq années à venir, ce qui porterait à 3.500 le nombre de ses points de vente dans le pays le plus peuplé du monde.

Car à l’instar de nombreuses multinationales telles que Starbucks, le marché chinois, estimé à environ 125 milliards de dollars, aiguise l’appétit du géant de la restauration rapide. Et même si le pays connaît actuellement un ralentissement de sa croissance économique, le marché du fast-food, lui, est en pleine croissance.

Faire oublier le scandale

Problème: McDonald’s devra faire oublier le retentissant scandale sanitaire au cœur duquel le groupe s’était retrouvé il y a deux ans. L’un de ses fournisseurs avait en effet contraint de fermer l'une de ses usines après la découverte d'un scandale sanitaire. Il avait vendu de la viande avariée à plusieurs enseignes de restauration rapide, dont KFC et McDo. 

Une affaire qui, même s’il a pris les mesures nécessaires en détruisant ses stocks provenant dudit fournisseur, a sérieusement écorné l’image de la chaîne amérocaine de fast-food. D’autant que pendant une certaine période, les restaurants McDonald’s n’avaient pu proposer que des frites et du poisson à leurs clients.

Mais "McDonald's a su rassurer sur la qualité de ses produits et a regagné des clients", assure au Wall Street Journal Steve Easterbrook, le patron de McDo. Ce dernier semble ainsi considérer que l’heure de la reconquête est enfin venue.

Y.D.