BFM Business

Comment Dyson veut révolutionner le sèche-cheveux

"Le groupe britannique a présenté son sèche-cheveux "Dyson supersonic", censé mieux contrôler la température et protéger les cheveux. Reste son prix: 400 euros."

Dyson, spécialiste des aspirateurs, veut réinventer le sèche-cheveux. Le groupe britannique vient de lancer au Japon "Dyson supersonic", censé permettre d'éviter tous les écueils du sèche-cheveux traditionnel.

Celles et ceux qui l'utilisent ont, en effet, probablement déjà rencontré un de ces cas de figure: le séchage est trop chaud, trop lourd, trop bruyant, si bien qu'il est impossible d'entendre la radio pourtant mise à fond.

Ce ne sera plus le cas grâce à Dyson qui dit avoir inventé un appareil révolutionnaire. "Il n'y a eu aucune innovation sur ce marché pendant près de 60 ans", se réjouit ainsi James Dyson, son fondateur.

Un coût important

Le groupe britannique a mis sur le coup une centaine d'ingénieurs, pendant quatre ans. Et l'investissement total a été conséquent: pas moins de 50 millions de livres (environ 65 millions d'euros), selon l'entreprise. Résultat : un tout petit moteur introduit dans le manche du sèche-cheveux.

La marque promet ainsi un appareil plus ergonomique, plus léger, plus silencieux et plus efficace qui protège le cheveu. La température est en effet mesurée 20 fois par seconde dans ce but. Bref, le sèche-cheveux de vos rêves qui a néanmoins un coût important: 400 euros.

À voir s'il ne décourage pas la clientèle. "Dans les marchés développés, le consommateur cherche à prendre soin de lui et achète des produits chers. Mais là le prix est élevé et représente un investissement important pour un séche-cheveu", explique à la BBC Thidathip Tawichai, une analyste chez Euromonitor international. Le fameux sèche-cheveux sera, lui, commercialisé en France à partir du 31 août.

Pauline Tattevin et Julien Marion