BFM Business

Comment accéder à vos données personnelles collectées par une entreprise?

-

- - iStock - stevanovicigor

Quand vous utilisez régulièrement une application mobile, pour de la vente en ligne, un réseau social ou un site de rencontres, l'éditeur collecte de nombreuses données personnelles vous concernant. Vous pouvez -non sans peine- demander à les obtenir.

Une journaliste a raconté dans le quotidien britannique The Guardian avoir obtenu de Tinder les données personnelles que l’application de rencontres avait collectées sur elle depuis son inscription en décembre 2013.

Et vous? Si vous utilisez des sites de réseaux sociaux, de rencontres ou de vente en ligne, par exemple, vous laissez régulièrement, de manière plus ou moins consciente, des données sur votre vie personnelle. Vous souhaitez aussi savoir quelles informations une entreprise ou un organisme public détient sur vous?

Certaines données sont publiques et figurent sur le site Internet ou l’application de l’entreprise ou de l’organisme. Mais sur toutes les données, publiques ou non, vous disposez d’un "droit d’accès, lequel constitue l’un des droits fondamentaux de la loi sur l’informatique, les fichiers et les libertés de 1978", nous explique la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Il est toutefois "assez difficile pour les entreprises ou les organismes publics de répondre à toutes les demandes", convient l’autorité.

Faites une demande directement auprès de l’entreprise

Vous pouvez faire une demande au responsable du fichier, c’est-à-dire à l’entreprise ou à l’organisme en cause. Pour savoir qui contacter, vous devez vous rendre sur l’onglet "Mentions légales" du site ou de l’appli.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés préconise:

d’écrire au responsable du fichier pour lui demander un récapitulatif clair "de l’ensemble des données qu’il possède sur vous";

de joindre une pièce d’identité mentionnant vos date et lieu de naissance.

Gardez une trace de votre démarche

N’oubliez pas de garder une trace de votre démarche. Faites une capture d’écran de la demande ou envoyez cette dernière par courrier avec accusé de réception.

En cas de refus ou d’absence de réponse dans un délai de deux mois, vous pouvez adresser une plainte auprès de la CNIL. Et réussir à faire valoir votre droit d’accès. Mais, en général, il faudra avant tout vous armer de patience. La loi est peu souvent appliquée et les éditeurs ne se bousculent pas pour transmettre les données personnelles des utilisateurs.

Timour Aggiouri