BFM Business

Cette carte cadeau sera dédiée à l'achat de produits "Made in France"

Les initiateurs de la "carte française" vont lancer une campagne de pré-commande sur la plateforme de financement participatif Tudigo, qu'ils envisagent comme un canal supplémentaire de vente et de communication.

Les initiateurs de la "carte française" vont lancer une campagne de pré-commande sur la plateforme de financement participatif Tudigo, qu'ils envisagent comme un canal supplémentaire de vente et de communication. - Damien Meyer-AFP

Une carte cadeau multi-enseignes va être lancée pour être dépensée auprès d'une centaine d'enseignes, de marques et fabricants, privilégiant des produits "Made in France".

Comment inciter à l'achat de produits "Made in France" au moment des fêtes de fin d'année? Une initiative baptisée "la carte française" parie sur le concept de carte-cadeau "en fléchant la manne des cadeaux de Noël vers les producteurs locaux" expliquent les initiateurs de ce projet. Celui-ci sera présenté à Paris le 5 novembre prochain dans un lieu symbolique, celui de la brasserie BAPBAP où une bière locale et artisanale est produite.

"La carte française se présente comme une carte bancaire, utilisable en boutique physique ou pour des achats effectués en ligne" vante l'un de ses initiateurs Charles Huet. Le partenaire financier choisi est la banque Natixis pour ce support de paiement qui, à la différence des cartes bancaires, sera dépourvue de puce électronique, tout en étant dotée de pistes magnétiques.

-
- © Le partenaire bancaire de la carte est Natixis. Ce support de paiement sera dépourvu de puce électronique mais disposera de pistes magnétiques. La carte française

Elle pourra être dépensée auprès de plus d'une centaines d'enseignes partenaires -des fabricants de produits Made in France, ou des distributeurs de secteurs variés (gastronomie, mode, maison, enfants, sport, etc.) dont plus de 70% du catalogue est constitué de produits Made in France.

Parmi les enseignes, fabricants et autres marques déjà partenaires figurent, Le biberon français (puériculture), Agent Paper (décoration, papeterie, Le slip français (sous-vêtement), Hopaal (vêtements à base de matières recyclées), Routine (montres-bracelets) ou 1083 (jeans).

Si l'initiative s'adresse à terme au grand public pour des cadeaux personnels, elle compte aussi séduire les comités d’entreprises (CE), qui distribuent des cartes cadeaux aux salariés lors des fêtes de fin d'année. "Certains CE de grandes entreprises se sont montré intéressés" explique Charles Huet.

Pour accompagner le lancement de la "carte française", une campagne de pré-commande va être organisée sur la plateforme de financement participatif Tudigo, envisagée comme un canal supplémentaire de vente et de communication. "C’est en outre une mise en avant d’une de nos enseignes partenaires. La carte pourra être dépensée sur cette plateforme de crowdfunding du Made in France" soutient Charles Huet.

"Le volume de ventes de ce premier Noël nous donnera une première indication du potentiel de la carte cadeau" conclut-il.

Frédéric Bergé