BFM Business

Ces petits gestes à faire pour faire baisser sa consommation d'énergie

S'il est toujours possible de changer de fournisseur pour obtenir des tarifs plus compétitifs, des petits gestes au quotidien peuvent permettre de réduire un peu l'inflation des factures. Panorama.

Nouvelle hausse à deux chiffres du tarif réglementé du gaz en octobre, flambée des prix de l'électricité, la facture énergétique des foyers français est sous tension depuis plusieurs mois et cela devrait encore durer... De quoi considérablement rogner le pouvoir d'achat des Français à l'heure où les chauffages sont remis en route dans les foyers.

S'il est toujours possible de changer de fournisseur pour obtenir des tarifs plus compétitifs face à Engie (gaz) ou EDF (électricité), des petits gestes au quotidien peuvent permettre de réduire un peu l'inflation des factures. Panorama.

Electricité

  • Eteindre les veilles

Même si la consommation des veilles des appareils électriques a été réduite à travers un réglement européen, certains équipements connectés à Internet peuvent encore consommer 2W lorsqu'ils sont en veille.

Eteindre les veilles peut permettre d’économiser jusqu’à 10% de la facture d’électricité (hors chauffages), selon l'Ademe, l'Agence de la transition écologique.

Pour éviter d'y passer trop de temps, il suffit d'utiliser des multiprises à interrupteur qui permettent de brancher plusieurs appareils et de les éteindre tous en même temps.

  • Eviter les ampoules halogènes et les remplacer par des LED

Les lampes LED sont certes plus chères à l'achat mais elles durent plus longtemps que les halogènes et surtout consomment bien moins (pour celles qui sont labellisées A+ ou A++).

Evidemment, on n'oublie pas d'éteindre la lumière avant de quitter une pièce...

  • Privilégier le programme Eco du lave-linge et du lave-vaisselle

Si ce cycle de lavage est plus long, l'eau utilisée est moins chauffée, or c'est le chauffage d'eau qui consomme le plus d'électricité.

Dans le même temps, l'utilisation de ces appareils doit se faire à plein. Si un lave-linge rempli à moitié consomme moins d'eau, il utilise autant d'électricité qu'une machine remplie.

  • Nettoyer le réfrigirateur

Le givre entraîne rapidement une surconsommation d’électricité. Un nettoyage régulier voire un dégivrage complet permet de maîtriser sa consommation.

  • Une cuisson plus rapide avec un couvercle

Si vous utilisez des plaques électriques, le bon réflexe est de couvrir poêles et casseroles lors de la cuisson pour conserver la chaleur. Selon l'Ademe, cela peut réduire de 25% l'énergie consommée.

Utilisez des casseroles et poêles dont le diamètre correspond à celui de vos plaques.

Enfin, pensez à utiliser des accessoires adéquats. Pour cuire des légumes, par exemple, une cocotte-minute est plus efficace qu’une casserole et donc plus économe en énergie.

Ces conseils s'appliquent également aux installations à gaz.

  • Moins d'eau pour la vaisselle à la main

Pour éviter de faire couler continuellement de l'eau chaude, remplissez un des bacs de l'évier ou une petite bassine. Ce conseil s'applique également aux installations à gaz.

  • TV: changer pour un écran plus petit

Si vous comptez changer de téléviseur, il faut se souvenir que plus l'écran est grand, plus l'appareil consomme. Un écran de 160 cm de diagonale consomme autant que 3 à 4 téléviseurs de 80 cm.

  • Bien régler son ballon d'eau chaude

Entre 55° et 60°, c’est suffisant pour limiter le développement de bactéries pathogènes et cela limite la consommation d’électricité nécessaire pour chauffer l’eau.

Pensez également à installer une douchette économe et un mitigeur thermostatique, ils permettent une réelle économie sur le long terme.

  • A chaque pièce sa température

Certaines pièces n'ont pas besoin d'une température élevée. L'Ademe préconise autour de 20° dans les pièces à vivre, et 17° dans les chambres, de quoi permettre de réduire la consommation des chauffages.

Evidemment, les chauffages électriques de dernière génération (à inertie) sont moins gourmands que les plus anciens.

Dans le même temps, pour éviter les pertes de chaleur, on peut fermer les inserts de cheminées, les portes qui donnent sur des locaux non chauffés (sous-sol, cave, cellier...).

Ou calfeutrer les portes, donnant sur l’extérieur ou sur des pièces non chauffées, avec des boudins pour bas de portes. En revanche, ne bouchez jamais les grilles de ventilation, elles sont essentielles pour maintenir une bonne qualité de l’air dans votre logement.

Enfin, il faut penser à baisser la température de quelques degrés quand on est absent pour la journée. Certains chauffages permettent désormais de programmer ces variations voire de le faire à distance.

Ces conseils s'appliquent également aux installations à gaz.

Gaz

Outre les conseils de chauffage des pièces, d'utilisation de l'eau chaude, de cuisson qui s'appliquent également aux installations à gaz, voici quelques conseils pour réduire sa consommation et donc sa facture.

Rappelons que selon l'Ademe, le chauffage gaz et l’eau chaude représentent 75% des dépenses d’énergie d’un ménage.

  • Un chauffage d'appoint pour compléter le chauffage central

Un chauffage d’appoint au bois (insert, foyer fermé, poêle à bois…) peut permettre de conserver une température suffisante même lorsque la chaudière gaz est éteinte.

Si vous optez pour un chauffage à bois, privilégiez un appareil doté du label "Flamme Verte" 6 ou 7 qui assure un rendement énergétique élevé et de faibles émissions de monoxyde de carbone et de particules fines.

  • Robinets: laisser les mitigeurs sur la position froide

La chaudière n’est ainsi pas sollicitée immédiatement au moment où le robinet est ouvert.

  • Radiateurs: les bons gestes

Il faut bien dépoussiérer les grilles d’entrée et les sorties d’air de vos appareils deux fois par an, ne pas poser de linges dessus, éviter que des meubles rentrent en contact avec les radiateurs et les purger au moins une fois par an, avant la saison de chauffe.

  • Aérer le logement

Contrairement aux idées reçues, ouvrir les fenêtres 5 minutes par jour permet de réduire sa consommation d’énergie, car en plus d’évacuer la pollution intérieure, cela fait descendre le taux d’humidité, et un logement plus sec se chauffe plus facilement et plus vite.

  • Nettoyer les brûleurs de la gazinière

Outre le réflexe de couvrir casseroles et poêles pendant la cuisson pour retenir la chaleur, il ne faut pas oublier de bien nettoyer les brûleurs. Si leur flamme est jaune, cela est révélateur d’un manque d’oxygène et signifie qu’ils sont encrassés.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business