BFM Business

Ces drôles de boissons chinoises que Coca Cola veut racheter

L'entreprise que veut racheter Coca Cola fabrique notamment des boissons aux haricots rouges.

L'entreprise que veut racheter Coca Cola fabrique notamment des boissons aux haricots rouges. - tee-dot - Flickr - CC

Coca Cola s'apprête à réaliser l'acquisition en Chine d'un groupe agro-alimentaire qui produit des boissons à base de céréales, de légumes et d'oléagineux, comme des noix. Un rachat stratégique.

Le géant américain Coca Cola va réaliser sa première acquisition en Chine depuis 2010, en rachetant les activités de boissons du groupe agroalimentaire China Culiangwang Beverages pour 400,5 millions de dollars, a annoncé les deux sociétés vendredi. Une compagnies qui produit des boissons assez originales. 

D'après China Culiangwang, qui pèse 231 millions de dollars en Bourse et produit aussi des snacks et biscuits, les activités cédées à Coca-Cola ont généré un bénéfice de 193 millions de yuans (31,55 millions de dollars) en 2014, en hausse de 17% sur un an. Elles comprennent essentiellement des boissons protéinées à base de céréales et de légumes: les produits vedettes contiennent des haricots verts et des haricots rouges. Il y a aussi des boissons végétales d'oléagineux, comme des boissons aux noix. Le groupe revendique un modèle intégré, c'est-à-dire qu'il gère la production depuis la culture des légumes jusqu'au packaging des produits et à leur distribution. La plupart de ces breuvages sont essentiellement vendues en Chine, selon Coca-Cola.

Cette opération est "conforme à la stratégie de Coca-Cola en Chine de proposer un large éventail de produits aux consommateurs chinois. C'est le cas avec ces boissons protéinées à base de légumes qui représentent un segment en croissance dans le pays", explique le groupe d'Atlanta (sud) dans un communiqué. En outre, souligne Le Monde, "l’entreprise, souvent perçue comme un symbole de la malbouffe et de l’obésité, souhaite répondre aux nouvelles attentes des consommateurs".

Répondre aux nouvelles attentes des consommateurs

La transaction doit encore être approuvée par les régulateurs chinois, selon un document adressé à la Bourse de Hong kong par le vendeur. Cette opération est la première acquisition du producteur de Coca-Cola et de Fanta en Chine depuis 2010, date à laquelle les autorités chinoises avaient bloqué sa tentative de s'emparer du fabricant de jus de fruits China Huiyan Juice pour 2,4 milliards de dollars. Si elle était allée jusqu'au bout, elle serait devenue la plus grosse acquisition d'une entreprise agroalimentaire chinoise par un groupe étranger.

Ces annonces tombent au moment où Coca-Cola cherche des créneaux de croissance pour doper ses ventes en souffrance depuis plusieurs trimestres. Ses bénéfices en ont pâti l'an dernier: -17% à 7,1 milliards de dollars. 

Pour remonter la pente, le groupe, qui a comme actionnaire le légendaire homme d'affaires Warren Buffett via son holding Berkshire Hathaway, a investi récemment dans le producteur des boissons survitaminées ou énergisantes Monster Energy. Les boissons énergisantes, confectionnées à base de caféine ou de taurine pour apporter un surcroît d'énergie, rencontrent un grand succès auprès de jeunes consommateurs.

Coca-Cola a par ailleurs engagé un plan d'économies de 3 milliards de dollars par an d'ici 2019 et prévoit de supprimer de 1.600 à 1.800 emplois (1% de ses effectifs mondiaux).

N.G. avec AFP