BFM Business

Ce supermarché installe une serre dans son rayon fruits et légumes

Une serre de plantes aromatiques a été installée en plein coeur du rayon fruits et  Légumes du magasin Casino de La Varenne St Hilaire (94).

Une serre de plantes aromatiques a été installée en plein coeur du rayon fruits et Légumes du magasin Casino de La Varenne St Hilaire (94). - Eric Piermont-AFP

L'enseigne produit localement des herbes aromatiques dans une serre hors-sol hébergée dans un magasin en Ile-de-France, en partenariat avec une start-up. Une initiative à rapprocher de celle d'Auchan qui ouvrira sa première ferme urbaine en 2020 sur un de ses sites du Nord (59).

La tendance "locavore" incite la grande distribution à s'essayer à la production de produits locaux dans ou à côté de ses magasins. Depuis la mi- novembre, une serre hors-sol de culture de plantes aromatiques a été installée par Casino dans un de ses supermarchés en zone urbaine, au beau milieu du rayon fruits et légumes du magasin de La Varenne St Hilaire (Val-de-Marne). Cette initiative s'ajoute à celle des fumoirs à poisson et des caves de maturation de viande de boeuf qu'elles a déjà déployés dans certains de ses hypers et supermarchés.

Pour installer sa serre "indoor", l'enseigne de distribution s'est associée à la start-up Infarm, qui a déjà installé 200 "potagers" hors-sol en Allemagne. Rien qu'à Berlin, ses cent potagers sont disséminés à travers la capitale, dans les rayons des supermarchés, les cuisines des restaurants ou encore les entrepôts des magasins.

Cette jeune entreprise fournit ses serres hydroponiques où poussent, sans terre ni produit phytosanitaire, pour le compte de Casino, des plantes aromatiques (basilic génois, coriandre, persil frisé et menthe).

-
- © Infarm a développé des serres à culture hydroponique sans terre, utilisant des nutriments et de l'eau.

Seuls sont utilisées des solutions nutritives minérales et de l'eau dont la consommation est réduite d'un tiers par rapport au mode de culture traditionnel.

Mise en place en magasin mi-novembre, les premières herbes devraient être récoltées d’ici janvier 2019 par les équipes de la start-up et ce, plusieurs fois par semaine. Dans le cadre de circuit d'approvisionnement ultra-court, elles seront vendues aux clients, sous forme de bouquets avec racines pour préserver la fraîcheur, au prix de 1,99 euro.

Cette initiative est à rapprocher de celle d'Auchan qui a prévu d'ouvrir 50 fermes urbaines dans les années à venir autour de certains de ses centres et magasins en Province. La première du genre sera installé près de l'hyper de Faches-Thumésnil (Nord) avec une ouverture programmée pour mars 2020, selon le magazine spécialisé LSA

Frédéric Bergé