BFM Business

Campings, clubs...: l'absence de pass sanitaire n'est pas un motif de remboursement

Des vacanciers profitent de la piscine du camping "La sirène", le 5 Aoùt 2020 à Argeles-sur-Mer

Des vacanciers profitent de la piscine du camping "La sirène", le 5 Aoùt 2020 à Argeles-sur-Mer - RAYMOND ROIG © 2019 AFP

Selon les lieux de vacances, il faudra présenter un pass vaccinal à jour ou présenter un test négatif, mais attention, il sera impossible d'annuler un séjour (et demander un remboursement) pour cause d'absence de ce document.

Campings, clubs de vacances, résidences hôtelières..., selon les cas et les prestations proposées, il faudra bien à partir de ce mercredi présenter une fois son pass sanitaire (vaccination complète ou preuve d'un test négatif de moins de 48h ou résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19) pour pouvoir séjourner dans ces lieux et profiter de certains équipements.

Pour autant, les clients ayant réservé leur séjour mais qui n'ont pas ou qui ne veulent pas avoir de pass sanitaire ne pourront pas faire jouer un cas de force majeure pour une annulation et donc obtenir un remboursement.

L’Union nationale des associations de tourisme et de plein air (UNAT) résume la situation.

"L’annulation d’un séjour en lien avec le pass sanitaire de la part d’un client ne rentre en aucun cas dans les circonstances exceptionnelles et inévitables ou de force majeure. Il conviendra donc d’appliquer les conditions générales de ventes et le Code du Tourisme, si un client souhaite annuler son séjour en invoquant l’application du pass sanitaire".

Pour rappel, les clients des campings et clubs de vacances disposant de piscines ou de salles de spectacles devront être titulaires d'un pass sanitaire pour accéder à leur lieu de vacances dès mercredi 21 juillet. Faute de quoi, l'accès leur sera refusé. Ils devront le présenter une fois au début de leur séjour.

Même dispositif pour les clubs de vacances qui ne proposent qu'une offre de restauration ou de bar. Seul le calendrier sera différent. Le pass sanitaire sera obligatoire, mais uniquement à partir de début août.

Pour les campings qui ne proposent qu'une offre d'hébergement, le pass sanitaire ne sera pas réclamé aux clients.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business