BFM Business

Bio et sans gluten, un mariage plein d'avenir

Le marché du sans gluten est en pleine expansion et gagne le bio: Jardin BiO vient de lancer la première marque 100% sans gluten. Elle compte déjà 28 références.

Le marché du sans gluten est en pleine expansion et gagne le bio: Jardin BiO vient de lancer la première marque 100% sans gluten. Elle compte déjà 28 références. - AFDIAG

Un demi-million de Français sont allergiques au gluten en mais la majorité l'ignore. Pour autant le marché esty en plein boom. C'est pourquoi Léa Nature a lancé Jardin BiO sans gluten. Au menu: de la pâte à pizza qui lève aussi bien que la vraie.

En quelques mois à peine Jardin BiO sans gluten à réussi à s'imposer en grandes et moyennes surfaces, Léa Nature maison-mère de la marque ne donne pas encore de chiffre officiel mais son président fondateur Charles Kloboukoff a le sourire et n'hésite pas à répondre à ceux qui ne verraient qu'un phénomène de mode. "Depuis toujours, nous valorisons une alimentation saine et gourmande. Les soucis rencontrés avec le gluten viennent de l'hybridation intensive des blés. Il devient de plus en plus difficile de digérer ces céréales de même que le seigle ou encore de l'orge". Le groupe s'est fixé donc d'emblée pour objectif de trouver des alternatives.

L'équipe de R&D d'une douzaine de personnes menée par Luc Gauduchon a opté pour le maïs, le riz ou encore le millet utilisé pour un couscous ou dans une salade. Des pseudo céréales comme le sarrasin ou le quinoa sont aussi utilisées enfin les légumineuses comme des lentilles qui contiennent des acides aminées, un bon complément aux céréales.

Un petit marché encore

L'équipe a aussi réussi à mettre au point une pâte à pizza qui lève aussi bien que la pâte traditionnelle. Il s'agit d'un mélange de riz, de maïs et de sarrasin. Au total 28 références ont fait leur apparition dans les magasins. Le logo AFDIAG de l'Association Française des Intolérants au Gluten y est accolé. Tout est élaboré sur 3 sites de fabrication, l'un en Haute-Loire Alpha Nutrition racheté l'an dernier et déjà spécialisé dans le "sans gluten", le deuxième dans le Gers et enfin une conserverie dans le Lot-et-Garonne.

Charles Kloboukoff mise sur ce marché qui représentera bientôt, selon lui 10% du chiffre d'affaires de Jardin BiO. Le marché français est estimé à 60 millions d'euros, ce qui semble sous-évalué pour le président fondateur de Lea Nature. Il est trois fois plus important en Italie, 4 fois plus en Allemagne et 50 fois plus grand aux États-Unis.

Bientôt 15 références supplémentaires

Les produits sans gluten ont pu s'afficher à des prix plus élevés que la moyenne. Jardin BiO se veut très abordable. Le groupe a décidé de coupler cette offre sans gluten à une offre sans lactose "Nous maltraitons la viande, l'élevage est de plus en plus intensif, sans parler du recours aux antibiotiques. Avec cette offre, nous apportons une double garantie.'

Léa Nature ne compte en rester là et veut proposer une quinzaine d'autres références d'ici la fin de l'année en particulier dans le snacking et pour le petit-déjeuner. 'Il nous reste du sans gluten dans certains de nos produits, ce qui nous amène à réfléchir" ajoute Charles Kloboukoff. En 2015, son groupe va franchir le cap des 200 millions d'euros de chiffres d'affaires et des 1000 salariés.

En 2004, déjà Jardin BiO a supprimé totalement l’huile de palme bio des quelques produits qui en contenaient. Ce n'est évidemment pas le seul à se lancer dans le sans gluten. Les plus petites marques rivalisent avec les marques des grands distributeurs. Les ventes d'aliments sans gluten ont progressé de plus de 16% au niveau mondial en 2014.

Nathalie Croisé