BFM Business

Belvédère: désaccord chez les porteurs d'obligations

BFM Business

Dissension chez Belvédère. Une partie des créanciers obligataires - les porteurs d'obligations A (des obligations subordonnées qui représentent un montant estimé de 96 millions d'euros) - s'est prononcée contre les propositions du groupe de spiritueux pour restructurer sa dette, s'estimant notamment lésés par rapport à d'autres créanciers, les détenteurs d'obligations à taux variable FRN.

Le 20 août, dans une tentative pour trouver une solution à son endettement de plus de 600 millions d'euros, Belvédère a proposé aux porteurs d'obligations A de leur distribuer, en avril 2014, des bons de souscription d'action "qui ouvriront droit, au total, à 10% du capital de la société".

BFMbusiness.com et AFP