BFM Business

Bata: 494 salariés repris sur 800

L'actuel dirigeant veut garder 96 magasins sur 136.

L'actuel dirigeant veut garder 96 magasins sur 136. - Eliot Blondet - AFP

Le tribunal de commerce a choisi l'offre de l'actuel dirigeant, François Le Ménahèze. Celui-ci prévoit de conserver 96 des 136 magasins de l'enseigne.

Sur les trois offres de reprises sur Bata, c'est celle de François Le Ménahèze qui a gagné. Le tribunal de commerce de Nanterre a choisi celle de l'actuel dirigeant de la société. Il veut garder 96 des 136 magasins et 494 des 804 salariés.

Il y a une trentaine d'années, Bata comptait 450 magasins en France contre 136 aujourd'hui, avait souligné en novembre FO commerce, y voyant "le résultat d'une décennie d'erreurs stratégiques et commerciales". Bata avait été créé en 1894 par une famille tchèque, qui a ensuite émigré au Canada dans les années 1930 pour fuir le nazisme.

Concurrence féroce

Elle voit ses ventes s'effriter depuis plusieurs années en raison de la concurrence d'internet, mais aussi d'enseignes d'habillement comme Zara, H&M, ou Celio, qui ont également lancé des collections chaussures, en cassant les prix.

La société fait également les frais des arbitrages de consommation dans une période de pouvoir d'achat contraint, avec un marché global de la chaussure en recul.

Bata est en cessation de paiement depuis novembre.

D. L. avec AFP