BFM Business

Avec Miam Miam, Vente-privee se lance dans les produits du terroir

Pour sa première vente, Miam Miam accueille des produits fabriqués en Bourgogne.

Pour sa première vente, Miam Miam accueille des produits fabriqués en Bourgogne. - -

Jacques-Antoine Granjon, le créateur du site de ventes évènementielles, ouvre ce 24 octobre la rubrique Miam Miam, consacrée aux produits gastronomiques. Il promet jusqu'à 50% de rabais, notamment grâce à l'absence d'intermédiaire.

Vente-privee organise régulièrement des ventes de vins ou de produits d'épicerie fine. Mais le fondateur du leader de e-commerce, Jacques-Antoine Granjon, a décidé de faire plus : il inaugure, ce 24 octobre, Miam Miam, une rubrique entièrement dédiée à l'alimentaire.

L'objectif n'est pas de se mesurer aux supermarchés. L'entrepreneur a décidé de décliner sur ce nouveau secteur les recettes qui ont fait le succès de son site. Tous les trois jours, puis rapidement tous les matins, une vente événementielle de produits du terroir sera organisée. Ainsi, c'est une productrice bourguignonne, spécialisée dans les coulis, confitures et vinaigres à base de cassis, qui a les honneurs de cette journée inaugurale.

L'occasion pour cette productrice et ceux qui suivront de bénéficier d'un vivier de clients inégalé : chaque jour, le site est visité par 3 millions d'internautes, et les 20 millions de membres de vente-privee recevront un mail les informant de l'ouverture de la vente.

"Notre société a un rayonnement européen. Je vais offrir une visibilité aux produits des petits producteurs français au delà de nos frontières. Et pourquoi pas ensuite, offrir des produits italiens ou allemands aux consommateurs français", explique Jacques-Antoine Granjon, sur l'antenne de BFM TV.

Des prix jusqu'à 50% moins cher

Quant aux consommateurs, ils devraient bénéficier de prix inférieurs de 40 à 50% à ceux proposés dans le circuit classique de l'épicerie fine. Des rabais obtenus grâce à une politique de gestion des coûts déjà bien rodée : pas d'intermédiaire entre le vendeur et le fournisseur, et des commandes passées une fois la vente clôturée. Miam Miam évite ainsi des dépenses de gestion de stocks et des invendus.

Vente-privee, qui emploie déjà 1.800 salariés, va recruter pour faire vivre cette nouvelle activité, qui a nécessité l'achat d'un entrepôt de 12.000 m2 à Beaune. Et les producteurs devraient aussi bénéficier des retombées. Une centaine d'emplois, directs et indirects, devraient être créés à terme.

Coralie Cathelinais