BFM Business

Auchan fait un geste envers les PME

Auchan prévoit notamment d'abaisser les délais de paiement.

Auchan prévoit notamment d'abaisser les délais de paiement. - Remy Gabalda - AFP

Le groupe de grande distribution a signé une charte d'engagements. L'idée est d'instaurer un "cadre de négociations privilégié et durable pour les PME fournisseurs des 120 magasins français de l'enseigne".

Auchan veut apaiser les tensions. Le groupe de grande distribution a annoncé mercredi avoir renforcé ses engagements vis-à-vis de ses fournisseurs PME, notamment en réduisant les délais de paiement, à quelques semaines de l'ouverture des négociations commerciales pour fixer les tarifs pour l'année 2016.

"Dominique Amirault, président de la Fédération des entreprises et entrepreneurs de France (FEEF), et Vincent Mignot, directeur général d'Auchan France, annoncent la signature d'une Charte d'engagements instaurant un cadre de négociations privilégié et durable pour les PME fournisseurs des 120 magasins français de l'enseigne", annonce le groupe dans un communiqué conjoint avec la FEEF.

Cet accord prévoit notamment une baisse de 10 jours des délais de paiement pour les PME, permettant ainsi un renforcement du soutien à la trésorerie de ces petites entreprises, est-il indiqué. Reconnaissant la "nécessité d'un discernement particulier dans la relation commerciale avec les PME qui se différencient des grands groupes de par leur taille et leurs spécificités" et avec lesquelles le rapport de force n'est pas le même, la charte affirme la volonté des deux signataires de "construire la relation dans la durée (...) dans un souci de préservation de la rentabilité de chacun et de renforcement de l'emploi dans les territoires", est-il indiqué.

Meilleure prise en compte de la variation du coût des matières premières

L'accord prévoit également de la part d'Auchan une meilleure prise en compte de la variation du coût des matières premières tout au long de l'année dans les discussions tarifaires avec ses fournisseurs, ainsi que le prévoit la loi Hamon, de même que la volonté de pérenniser la relation par le biais de contrats pluri-annuels. "Si les marques nationales sont incontournables dans l'offre d'un distributeur, c'est en revanche grâce aux PME que les enseignes se différencient", souligne Dominique Amirault , se félicitant de cet accord. "Auchan est la première enseigne en France pour la part de chiffre d'affaires réalisée avec près de 28% en alimentaire", rappelle Vincent Mignot, le dirigeant d'Auchan France, indiquant que cela est "un élément-clé" de la politique commerciale de l'enseigne.

Le groupe ambitionne de faire passer cette proportion à 30% dans les prochaines années. Auchan a noué en septembre 2014 une alliance avec Système U pour acheter en commun les grandes marques nationales et internationales et obtenir ainsi de meilleurs tarifs de la part de leurs fournisseurs dans un contexte de guerre des prix entre enseignes.

Mais les achats de marques de PME sont exclues de cet accord et relèvent d'une politique commerciale spécifique pour chacune des deux enseignes. L'année dernière, les négociations commerciales entre distributeurs et industriels de l'agroalimentaire s'étaient une nouvelle fois déroulées sur fonds de tensions importantes. Mais les PME avaient été quelque peu épargnées, à la suite de plusieurs accords conclus avec les différents distributeurs, garantissant des tarifs plus respectueux des petits producteurs.

D. L. avec AFP