BFM Business

80% de rabais sur le Nutella: la promo de Leclerc qui bat celle d'Intermarché

Des magasins Leclerc de l'est de la France proposent cette semaine un rabais de 80% sur le prix du Nutella avec remises de bons d'achats. En début d'année, une offre similaire avait entraîné des bousculades chez Intermarché.

Un nouvel épisode d'émeutes pour du Nutella est-il à prévoir? En janvier dernier, une importante promotion de 70% sur la pâte à tartiner italienne avait dégénéré dans certains magasins de l'enseigne Intermarché. Cette fois, c'est Leclerc qui propose une offre agressive sur le Nutella. Certains magasins de l'enseigne situés dans le nord et l'est de la France (Sedan, Auxerre, Coulommiers, Bar-le-Duc ou Saint-Dizier notamment) lancent une opération promotionnelle baptisée Le Ticket Gagnant du mercredi 21 au samedi 24 novembre.

Et les rabais sont spectaculaires notamment sur le Nutella. Le pot de 975 grammes normalement vendu 4,85 euros par l'enseigne bénéficiera de 3,88 euros de bons d'achats émis en caisse. Ce qui portera le prix du pot à 0,97 euro, soit un rabais de 80%. Le stock est limité à exactement 79.454 pots, précise l'enseigne sur son prospectus. Et par ailleurs, le nombre de pots est limité à trois par client. 

Nutella Leclerc
Nutella Leclerc © Leclerc

Cette offre qui ne va certainement pas passer inaperçue risque de faire grincer des dents. D'abord parce qu'elle est peut-être illégale. En février dernier, la DGCCRF avait en tout cas jugé que celle d'Intermarché l'était.

Les enseignes ne peuvent pas revendre des produits en deçà du seuil de revente à perte. Autrement dit, si Leclerc achète son pot 2 euros à Ferrero, il ne peut pas le revendre moins cher. "Sauf si le fournisseur lui a accordé un mandat pour le faire et a accepté de financer la différence", explique Olivier Leroy, avocat spécialisé dans le droit de la concurrence au sein du cabinet CMS Francis Lefebvre. Et le fait qu'il s'agisse de remises en bons d'achats ne change rien, il s'agit bien d'un avantage promotionnel."

Ferrero a-t-il donné un tel mandat à Leclerc? Jointes par BFMTV, la marque italienne et l'enseigne Leclerc n'ont pas donné suite.

Une amende de 75.000 euros si l'offre est illégale

Interrogé, un spécialiste des négociations commerciales doute sérieusement de la légalité de l'offre. "Ce serait étonnant que Leclerc ait acheté son pot de Nutella à 97 centimes et je ne vois pas Ferrero accorder un mandat alors que le groupe s'était désolidarisé d'Intermarché en janvier dernier sur le promo à 70%." Si l'offre de Leclerc est illégale, l'enseigne encourt une amende de 75.000 euros. Voire d'avantage si le juge décide comme il en a le droit de porter cette amender à la moitié des dépenses publicitaires de l'enseigne pour faire la promotion de cette offre. 

A quelques semaines de l'entrée en vigueur d'une nouvelle législation qui limitera les promotions à 34% du prix du vente des produits, Leclerc joue-t-il son va-tout avec son 80% sur le Nutella? L'enseigne que les Français ont repéré comme étant la moins chère en France craint que la loi limite ses marges de manoeuvres sur les promos à l'avenir. D'autant que Leclerc n'est pas au mieux depuis le début de l'année. L'enseigne bretonne a vu sa part de marché reculer par rapport à ses concurrents quasiment non-stop depuis janvier 2018. Et rien de tel qu'un grosse promo sur le Nutella pour donner un coup de fouet à ses ventes. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco