BFM Business

Chômage partiel: 3,6 millions de salariés concernés

337.000 entreprises ont fait une demande de chômage partiel pour 3,6 millions de salariés. Ce dispositif doit permettre d'"éviter les licenciements et de préparer la reprise en protégeant les compétences", a fait savoir Muriel Pénicaud.

"Nous voulons sauver les emplois". Ce mercredi, Muriel Pénicaud a communiqué les nouvelles données relatives au chômage partiel alors que la crise du coronavirus a contraint de nombreuses entreprises à réduire voire cesser leur activité. Le dernier relevé mardi soir faisait ainsi état de 337.000 demandes pour un total de 3,6 millions de salariés. 

"Une grande majorité sont des petites entreprises", a précisé la ministre du Travail qui a indiqué que ce dispositif renforcé et élargi de chômage partiel permet d’"éviter les licenciements et de préparer la reprise en protégeant les compétences". 

Pour rappel, un salarié au chômage partiel perçoit 84% de son salaire net (100% s’il est au Smic). L’Etat a promis de prendre en charge l’intégralité de ces indemnisations. 

Paul Louis