BFM DICI

Le premier tronçon de la rocade de Gap mis en service le 27 juillet

Une photo aérienne de la ville de Gap.

Une photo aérienne de la ville de Gap. - JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Cet axe fera la jonction entre la route de Veynes et la rue Charles Aurouze. L'aménagement suivant ne sera pas terminé avant 2024.

"Le dossier progresse", assurait en mars Martine Clavel, préfète des Hautes-Alpes, sur BFM DICI. Il est aujourd'hui en voie de se concrétiser. Le premier axe de la rocade de Gap sera mis en service le 27 juillet, a indiqué la préfecture du département ce mercredi.

Situé au nord de la ville, ce tronçon fera la jonction entre la route de Veynes et la rue Charles Aurouze. "Cette section de 2 kilomètres de 2x1 voie comprend trois giratoires et ouvrage d'art" et prend la forme d'une "desserte inter-quartier", précise la préfecture. La circulation y sera limitée à 50 km/h et sera réservée aux véhicules légers.

La mise en service du tronçon suivant n'interviendra pas avant 2024. Cette section reliera le rond-point des Aurouzes à la route de Grenoble, dans la courbe de Varsie du col Bayard. "Des travaux de terrassement sont en cours dans ce secteur pour construire un nouveau giratoire", note la préfecture.

Le premier tronçon de la rocade de Gap
Le premier tronçon de la rocade de Gap © Préfecture des Hautes-Alpes

Désengorger le centre de Gap

L'ouverture du premier axe constitue la première pierre de la construction d'un ouvrage global, vieux de plusieurs années, destiné à désengorger le centre-ville de Gap.

À terme, cet aménagement de 9 kilomètres permettra de contourner la commune par l'ouest et le nord entre la RN85, au sud, vers l'A51, et la RN94, vers Briançon. La préfecture des Hautes-Alpes précise que cette route comportant 2x1 voie sera limitée à 70 km/h. Elle sera en outre "accompagnée sur tout son linéaire d'une 'voie verte' destinée aux mobilités douces".

Le coût de la rocade, pris en charge par l'État, la région, le département et la ville, est estimé à 56 millions d'euros.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions